Cyrille Eliezer-Vanerot : « On ne vient pas à la Leaders Cup en vacances »

L’ailier de Levallois Cyrille Eliezer-Vanerot ne vient pas en touriste à la Leaders Cup.

En ce moment, Levallois joue de malchance, avec des défections les unes après les autres. Pour Julian Wright, ça n’était pas une blessure, mais un abandon de poste pour des raisons extra-sportives. Alors que pour Roko Ukic et Mouph Yarou, il s’agit de blessure, ce dernier ayant récemment été opéré avec succès de son tendon d’achille droit. Malgré tout ça, Levallois ne se présente pas en victime à la Leaders Cup, où il jouera Pau en quart de finale (vendredi 13h).

« Çà reste une bonne compétition. On a envie de bien figurer. Il y a quand même un peu de pression; on a envie de bien faire et de gagner. Certes l’effectif est réduit, mais ça laisse un peu plus de responsabilités aux autres joueurs. On ne vient pas ici en vacances. Il y a deux ans, Pau nous avait battu. Je suis le seul rescapé avec les coaches, on veut prendre une petite revanche. On doit tous élever notre niveau de jeu; si on le fait on va être plus performant. Quand l’effectif est réduit, on ne peut compter que sur nous-mêmes. On est un peu dans le dur. On reste plus soudé, on doit faire les efforts ensemble. A l’entrainement, c’est un peu plus compliqué, car on ne veut pas se blesser. Mais arrivé en match, on pense à faire plus car il manque certains joueurs, et que l’on doit combler les manques ».

Crédit photo : F.Blaise

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.