Da Silva « Le coach m’a demandé d’être un leader »

Interview du meneur du Paris Levallois à quelques jours de l’Euro.

BasketActu : Ces dernières années tu semblais avoir pris du recul par rapport à l’équipe nationale. Qu’est ce qui t’a motivé à y faire ton retour ? 

Philippe Da Silva : En fait, j’avais pris ma retraite il y a deux ans mais la fédé est revenue vers moi. Après les mauvais résultats obtenus l’année dernière et le fait que la FIBA ait voulu augmenter le nombre d’équipes dans cette compétition européenne (passant de 16 à 24 équipes), il y a eu une nouvelle opportunité de refaire un championnat d’Europe en effectuant les repêchages. Je savais donc que c’était faisable de se qualifier et de pouvoir jouer ce championnat d’Europe qui est considéré le meilleur des 20 dernières années ! Toutes les stars vont être présentes ! Je ne pouvais rater ça !!!!

BasketActu : Est-ce que l’équipe a beaucoup changé ? 

PDS : notre équipe n’a pas beaucoup changé, il y a une base de 7, 8 joueurs qui se connaissent depuis 10 ans et c’est cette même génération qui a réussi la 9ème place à l’euro d’Espagne en 2007.

BasketActu : Qu’est ce que ton coach attend de toi dans cette campagne ?

PDS : Le nouveau coach, Mario Palma, m’a demandé d’être moi même, d’être un leader et un et un meneur d’homme. Il m’a aussi demandé d’emmener mon expérience en terme d’intensité car je suis le seul joueur à évoluer à l’étranger, et donc l’exigence n’est pas la même dans le championnat portugais, le jeu y est différent.

BasketActu : Quelles sont les forces vives de l’équipe ? 

PDS : les forces de l’équipe sont basées sur une très bonne lecture en attaque mais aussi en défense par rapport au scouting adverse qui est réalisé. Il y a un gros travail qui est fait par nos coachs sur les différentes défenses proposées par une même équipe. On joue très ouvert en attaque car nous avons de très bons shooteurs.

BasketActu : Quelle philosophie de jeu, Mario a t’il adopté ?

PDS : La philosophie du coach est très simple : défense et beaucoup de solidarité ! Et en attaque, jouer très large quasiment avec 4 extérieurs.

BasketActu : A quelques jours de l’Euro, quel regard portes tu sur votre préparation ? 

PDS : Je suis vraiment satisfait de notre préparation, nous sommes avec un bilan de 11 victoires et 1 défaite et nous avons surtout réussi l’objectif que nous nous étions tous fixé : « ETRE A L’EURO » !! En plus, durant toute la préparation, il nous a manqué 3 joueurs majeurs qui malheureusement ne seront pas du voyage.

BasketActu : Y a t’il des équipes qui t’ont impressionné par leur qualité de jeu ? 

PDS : À ce niveau là toutes les équipes sont très, très compétitives. Il faut ajouter à cela le fait qu’il y ait le lock out, les stars de chaque pays sont présentes.

BasketActu : Comment vit le groupe en dehors du terrain ? 

PDS : La vie de groupe est excellente, on se connait depuis de longues années. Nous avons même nos routines et en quelque sorte nous sommes une famille car pendant 2 mois et demi, nous partageons nos joies, nos tristesses, nos problèmes… et nous sommes vraiment tous solidaires les uns des autres.

BasketActu : Quels objectifs vous fixez-vous pour ce nouvel Euro et avez vous les moyens de créer la surprise ? 

PDS : Nous ne faisons pas de calcul, nous voulons prendre du plaisir à chaque rencontre et se battre pour honorer le mieux possible notre pays. Nous allons tout faire pour être l’équipe surprise de l’euro, un peu à l’image de l’euro 2007 ! De toute façon, nous sommes le petit poucet du championnat donc nous n’avons rien à perdre par contre nos adversaires s’ils perdent contre le Portugal, ça fera un peu désordre !

BasketActu : Ca représente quoi pourquoi de représenter à nouveau les couleurs du Portugal ? 

PDS : Je suis très fier d’avoir aidé cette équipe à se qualifier pour le deuxième championnat d’Europe de son histoire, de pouvoir représenter mon pays dans une telle compétition et de pouvoir honorer durant ce même championnat ma 100e sélection.

BasketActu : Comment vis tu ce challenge de se confronter aux meilleurs Européens ? 

PDS : Je suis vraiment excité à l’idée de jouer contre les équipes et des joueurs d’un tel niveau, jouer contre des joueurs du calibre NBA ou Euroligue. J’ai hâte de me confronter à eux et de pouvoir emmagasiner l’expérience d’une telle aventure. Je vais jouer contre des gars que je regarde à la TV chaque semaine… c’est complètement fou.

BasketActu : Quels sont tes pronostics pour l’Euro ? 

PDS : Difficile de faire un pronostic, il y a tellement de bonnes équipes mais j’aimerai vraiment que le Portugal et la France y fassent quelque chose de bien. Sérieusement, je dirais Espagne, Lituanie et France.

BasketActu : N’est-ce pas difficile pour vous joueurs internationaux de ne pas débuter votre saison avec vos équipes respectives ? 

PDS : Nous y sommes habitués. En tout cas, ça me permet d’arriver en forme et d’être prêt plus vite que mes coéquipiers ou tout du moins plus en rythme.

 

Philippe en images la saison passée : 

 

Tags : , , ,
Comments

Commentaires (4)

  1. Jah

    J'adore ce joueur ! Un caractère de cochon sur le terrain, chambreur et braillard, mais un coeur énorme et du basket jusqu'au bout des cheveux ! J'espère que le Portugal figurera bien !

  2. Alexis

    Pour une fois quelques images d'Evreux, ça fait plaisir ;p

  3. fanny

    vive Philippe un super joueur qui va manquer à Evreux

  4. Glen cafe

    On adore son jeu ICI, toujours prêt a rendre service et a s'enflammer pour le public. On lui souhaite de ne pas prendre trop "cher" face a l'Espagne et Rubio. Mais quel "KIFF".