David Blatt ne veut pas de Patrick Beverley en équipe nationale

Le sélectionneur national russe ne veut pas de joueurs naturalisés

Depuis plusieurs semaines, Patrick Beverley, meneur de jeu du Spartak St-Pétersbourg, laisse entendre qu’il voudrait obtenir un passeport russe, afin de pouvoir rejoindre la sélection nationale. Presque une aubaine pour une sélection orpheline à la mène depuis la retraite de J.R. Holden.

Seulement voilà, David Blatt a dit « niet ». Interrogé par le journal russe Sport-Express, le coach national s’est montré plutôt ferme :

« Beverley n’est pas habilité à parler de l’équipe nationale russe. (…) La fédération a depuis longtemps décidé de ne plus naturaliser d’étrangers en équipe nationale. Cette décision a déjà été rendue public, mais elle semble avoir été oubliée par certains. »

Pourtant excellent depuis le début de saison avec le BC Spartak, Patrick Berveley vient sans doute de voir ses espoirs de rejoindre la sélection nationale russe s’envoler à jamais.

Tags : , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires (4)

  1. jeannot

    Ils ont bien raison , si le mec ne sait meme pas parler le russe, ça serait moche de le naturaliser. C'est quand meme bizarre qu'on puisse être naturaliser si facilement ( cf Haynes avec la Géorgie et McCalebb avec la Macédoine)

  2. Startrak

    Bizarre ce revirement d'état d'esprit après tout ce qu’Holden leur a apporté! Un titre de champion d’Europe notamment…

    Tant mieux on va dire!

  3. Jah

    A jamais… On sait pas non plus, si ça se trouve, dans deux ans, Blatt coachera plus la Russie et le nouveau coach sera moins regardant…

  4. mrj

    et ben c pas trop tôt !

    en attendant JR holden a été du titre européen en 2007…