David Blatt : « Terence Stansbury est un des meilleurs joueurs européens que j’ai jamais vu »

Après la victoire de Darussafaka à Levallois, le coach David Blatt a raconté une belle anecdote au sujet de Terence Stansbury.

David Blatt et la salle Marcel Cerdan de Levallois c’est une histoire qui dure depuis 1989. Alors qu’il était joueur pour le  Galil Elyon, il était venu disputer un tournoi de noël. Il a alors eu l’occasion de jouer contre les Locaux et de faire une rencontre qui l’a beaucoup marqué.

« Avant que vous ne me posiez des questions je voulais vous dire que j’étais très nostalgique d’être ici ce soir (hier) et je veux vous raconter une histoire. Je suis venu ici en 1989 pour un tournoi de noël. J’aime bien cette salle parce qu’elle me fait penser au Palestra où je jouais avec mon équipe de Princeton. Quand on est venu, on a joué quelques bons matchs et j’ai aussi joué contre un des meilleurs joueurs européens que j’ai jamais vu. Son nom est Terence Stansbury. Je suis content de vos réactions car je savais qu’en disant son nom vos yeux brilleraient car Terence est un joueur tellement spécial mais c’est aussi une personne très spéciale. C’est pour ça que j’apprécie tellement cette salle . Je me rappelle du match avec mon équipe de Galil Elyon où j’ai joué contre Terence.

Après le match nous avons parlé et je lui ai dit que j’aimais vraiment ses chaussures. Il m’a dit « Tu les aimes vraiment ? » et j’ai répondu oui. Il me les a donné, on faisait la même pointure. Je n’ai jamais oublié ça. J’ai joué contre un grand joueur qui m’a donné ses chaussures. J’étais un enfant et quand vous êtes un enfant vous vous rappelez de ce genre de choses. Ça représente bien plus que de l’argent. Depuis j’ai entendu plusieurs fois parler de Terence mais nous ne sommes pas des amis proches. J’aimerais bien le revoir, c’est un super gars ».

Outre cette belle anecdote, David Blatt s’est penché sur le match de Darussafaka qui a eu fort à faire avec Levallois pour la première journée de l’Eurocup. Pour le technicien il était important de l’emporter afin de débuter idéalement une compétition au niveau relevé. Cependant il voit un avenir très positif pour ses adversaires.

« Gagner un premier match à l’extérieur c’est important pour démarrer. L’Eurocup a changé par rapport à l’année dernière avec l’addition des clubs français et italiens. C’est une compétition très difficile. Le niveau est très compétitif et certainement qu’en France les gens vont apprécier.

Coach Fauthoux fait du très bon travail avec son équipe et je suis sûr qu’ils vont gagner beaucoup de matchs. Ils ont un bon mix entre leurs jeunes joueurs et ceux d’expérience. C’est important pour une équipe qui veut grandir d’avoir des mentors comme Boris Diaw ou Louis Campbell. Ils comprennent bien le jeu et peuvent aide les jeunes à grandir. Ils sont en plus de bons joueurs. On avait scouté l’équipe et défensivement on a fait le job en deuxième mi-temps. Ça a été un match très serré ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.