Davon Jefferson avait reçu une offre de Pro A

Dans une itw pour un média russe, l’intérieur a confié avoir reçu une offre de Pro A cet été.

Aurait-on pu revoir Davon Jefferson en Pro A après un passage remarqué lors de la saison 2010-2011 à l’ASVEL ? Oui si l’intérieur US de 26 ans avait accepté la proposition qui lui avait été faite par un club français durant l’été, info qu’il a reconnu dans une itw dans un média russe. Jefferson a également indiqué avoir eu des offres espagnoles mais ce qui a fait pencher la balance en faveur d’Enisey, c’est en partie l’argent. « Ma venue à Enisey est due à différents facteurs. Le premier a été la conversation que j’ai eue avec l’entraîneur (Vladistac Konovalov). On s’est vite entendu. Ensuite, ils m’ont offert beaucoup d’argent. Sans ça, peu d’Américains ou d’étrangers viendraient« .

Si une telle déclaration peut surprendre, voir choquer, force est de reconnaitre que Davon Jefferson fait preuve d’une certaine hônneteté sur le sujet en ne cachant pas derrière le « défi sportif ».

Tags :
Comments

Commentaires (9)

  1. GW

    Partir vivre en Sibérie (-40° l'hiver, 35° l'été), jouer pour le dernier du championnat russe et se prendre des -25 tous les week end, il y a effectivement que l'argent qui l'interesse…

    C'est dommage d'avoir cette philosophie à seulement 25 ans !

    Y a pas beaucoup de français qui rêvent d'aller bosser en Alaska alors que pourtant les salaires grimpent vite au dessus de 10 000€ par mois.

    Donc quand t'es sportif pro, que t'es jeune, que tu sors d'une grosse saison et que tu gagnes déja très bien ta vie, aller dans un club sans challenge sportif et sans pouvoir sortir de chez toi l'hiver, j'arrive pas à comprendre.

  2. Issaflo

    Quand on voit comment ils sont traités depuis leur plus jeune âge dans le monde du sport (club agent coach. ….) il a raison de prendre l'argent la ou il est surtout qu'il ne joue pas en NBA donc sommes beaucoup moins importantes et carrière très courte dans le sport en général !!!!!

  3. GW

    Pour info Davon Jefferson était un des meilleurs lycéens de sa génération. Il avait l'embarras du choix pour la fac, il a choisi de rester près de sa famille.

    Ca va y'a pire comme traitement non ?

    On est loin de l'histoire de Samuel Eto'o ou de Didier Drogba. Qui d'ailleurs ont remporté des titres avant de vendre leurs services au plus offrant.

  4. rfs

    Dans la vie "normale" avec un travail classique, vous seriez les premiers à partir pour un taff un peu plus "relou" quit à gagner 2 ou 3 fois votre salaire.

    Et maintenant, vous nous bassiner avec les sportifs qui font ça, puisqu'à 40 ans ils auront 0 salaire.

    La France aux râleurs.

  5. jo

    d'accord avec GW, c'est du court terme et qu'est ce que tu vas aller te vendre après dans un club qui est dans le fond du classement russe.

  6. Rorschach69

    C'est juste un joueur qui a un gros talent mais, à mon avis, qui n'aime pas le basket plus que ça.

    Il prend le plus d'argent possible tant qu'il peut et mettra surement fin à sa carrière le plus tôt possible.

    Dommage de gacher un talent pareil et je suis bien content d'avoir pu le voir jouer une année. C'était un régal de le voir jouer. Avec Pops c'était vraiment du lourd!!

  7. J

    Il avait pas besoin de rajouter ce détail pour que l'on comprenne que ce joueur est un gros *** sa saison asvelienne parle pour lui.