Défaite heureuse de la JSF face à la SIG

Battue par la SIG (79 à 69), la JSF se qualifie toutefois pour les play offs.

Il avait prédit un gros match contre Alexis Ajinça avant le coup d’envoi et il n’aura pas menti. En effet, Johan Passave-Ducteil a attaqué avec dureté et intensité la rencontre. A ses côtés, Lighty et Corosine ont très vite trouvé de l’adresse permettant à la JSF de prendre les commandes de la rencontre. Alternant shoots extérieur et intérieur, les joueurs de Pascal Donnadieu ont donné le tournis à une équipe strasbourgeoise peinant à casser le tempo adverse. Mais en augmentant leur pression défensive, la SIG est progressivement arrivée à trouver des solutions, poussée également par un Ricardo Greer omniprésent (9 points en 10 minutes). A l’attaque du deuxième quart temps, c’est alors Romain Duport qui se charge de porter l’estocade. La JSF, elle, a toutes les peines du monde à s’extirper du bourbier alsacien en lançant une série. C’est sans compter le culot d’un Jérémy Nzeulie présent deux côtés du terrain, et auteur d’un splendide tomar, pour  concrétiser le mieux nanterrien et tenir l’égalité à la pause (32-32).

Mais au retour des vestiaires, les Nanterriens ont eu du mal à se mettre la tête à l’endroit après avoir appris leur qualification pour les play offs. Qui plus est, Ricardo Greer aka le Taureau de Punta Cana, et Alexis Ajinça ont multiplié les shoots permettant à la SIG de prendre les commandes. En difficulté sur l’entame de match, ce dernier a pris le costume de leader. Mais les Nanterriens ont été loins d’être ridicules trouvant desfenêtres de tirs à l’image du trois points en déséquilibre de Meacham à la 29e minute. Dans ce match des plus intense, le match se joue à de petits détails, un lancer-franc réussi, un geste défensif, une contre-attaque bien lancée… A ce jeu-là c’est encore la SIG qui s’en sort le mieux. Profitant des fautes nanterriennes, les Strasbourgeois vont pas à pas conforter leur avance. Malgré la main chaude de Corosine en fin de match, la JSF ne sera parvenue à l’emporter. Mais le principal est ailleurs  : la qualification en play offs.

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.