Denain s’incline face aux Belges

Ce mardi avait lieu le dernier match de préparation du côté du Complexe Sportif Jean Degros, opposant Denain aux Belges de Gand.

Samedi, les Denaisiens avaient perdu une de leur recrue, Lamine Kante, qui se blessait à l’épaule en cours de match à Liège (remporté 78-79 par les Nordistes). Résultat : une dizaine de jours d’arrêt pour l’ailier qui jouait jusque-là à Boulogne-sur-Mer. Hier soir, le groupe de Marc Silvert était donc amputé d’un shooteur extérieur. De plus, après 5 minutes de jeu contre Gand, l’Américain Juwann James se prend un coup au genou, qui le contraint de terminer la rencontre sur le banc, le coach ayant sûrement préféré le préserver pour le choc de la première journée face à Bordeaux, ce vendredi.

Les choses avaient bien commencé pour Minet and Co, menant de 5 points au bout de 5 minutes (18-13). Mais la blessure de James allait handicaper les siens, qui laissaient Gand revenir à la fin du premier quart-temps (22-27). A la pause, les deux équipes s’observaient et on assistait à un score de parité 44-44. Au retour des vestiaires, les consignes du coach belge Yves Defraigne portaient leurs fruits puisque son équipe arrivait à creuser l’écart (57-65) mais c’était sans compter sur les incursions de Nate Rohnert qui permettait à Denain au terme d’une rencontre serrée de bout en bout. Score final : 78-81.

Face aux Gantois, on notera cependant le très bon match de Ryan Rossiter, meilleur marqueur avec 22 points, 4 rebonds et 19 d’évaluation.

Après-demain, les Denaisiens auront du fil à retordre face à une équipe du JSA Bordeaux dont on attend beaucoup, particulièrement avec l’arrivée du Président Boris Diaw dans les rangs.

Denain : Minet 6, Toto 0, Brocheray 8, Gaillou 2, Mubarak 8, Rohnert 16, Naji 2, Kante DNP, James 6, Rossiter 22, Bruyère 8.

Optima Gand : Jomes 0, Jenkins 14, Désiron 7, Delepeleire 13, Anderson 19, Geukens 5, Lataire 3, Louves 2, Heinle 18.

Texte : Thibaut Lasser

Tags : ,
Comments

Commentaires (1)

  1. OscarAbine

    Le Louves de Gand, c'est Luc Louvès, celui d'Orléans ?

    J'aime bien ce papier, sinon…