Deni Avdija montre déjà qu’il n’est pas un rookie banal

Deni Avdija a réussi des débuts très prometteurs avec Washington dimanche contre Brooklyn. L’Israélien a rentré tous ses tirs et a déjà montré un bel aplomb.

Les Washington Wizards avaient laissé pas mal de beau monde au repos dimanche, pour leur premier match de pré-saison. Sans Russell Westbrook, Bradley Beal, ni Davis Bertans, trois des joueurs que l’on devrait voir le plus en action cette saison, l’occasion s’est présentée d’observer de plus près Deni Avdija. Vous n’êtes pas sans savoir que l’on estimait la valeur de l’Israélien supérieure à celle d’un 9e pick dans cette classe de Draft, et notre Mock le reflétait.

On ne va pas tirer de conclusions définitives après une rencontre, qui plus est non-officielle. En attendant, ce qu’Avdija a proposé contre les Brooklyn Nets, à moins de 10 jours de ses débuts officiels en NBA, est très intéressant.

Deni AvdijaBeaucoup ont ciblé la fiabilité de son shoot extérieur. L’ancien ailier du Maccabi Tel Aviv a répondu aux sceptiques en trouvant le moyen de se voir offrir des positions ouvertes pour lui faciliter la tâche. Ses trois tentatives extérieures ont fait mouche avec une gestuelle et une mécanique impeccables. Ses trois autres tirs dans le jeu, dont un buzzer beater juste avant la mi-temps après avoir remonté le terrain et malgré le bras tendu de DeAndre Jordan, lui ont permis de débuter par un « perfect » avec 15 points à 6/6 en 24 minutes de jeu, auquel il a ajouté 4 rebonds et 2 passes.

Les steals de la Draft 2020 : ils peuvent faire passer les GM pour des tocards

Pour le reste, c’est évidemment encore en maturation. On a souvent vu Deni Avdija discuter avec des coéquipiers déjà présents la saison dernière, comme Rui Hachimura ou Troy Brown Jr, pour échanger sur certains de ses choix ou sur son positionnement. Une chose est sûre, tout le monde a envie que l’intéressé réussisse. En tenue de ville – un terme relatif pour lui – Russell Westbrook est venu lui taper dans la main avec le sourire après chaque banderille et le banc s’est levé pour célébrer ses paniers.

Là où Avdija est un prospect intéressant, c’est dans ce profil de manieur de ballon qu’il a montré avec le Maccabi et en sélection nationale. En transition, on l’a fréquemment vu remonter la balle, ce qu’il pourrait être amené à faire au cours de la saison lorsque Bradley Beal et Russell Westbrook sont sur le banc ou que Scott Brooks demandera à l’un des deux un peu plus de jeu sans ballon.

On ne sait évidemment pas encore quel sera son temps de jeu, ni dans quel registre il sera le plus à l’aise dans le système de Scott Brooks, avec deux joueurs aussi voraces que Westbrook et Beal, mais aussi un ailier essentiellement là pour artiller comme Davis Bertans. S’il parvient à être efficace avec le peu de shoots qui se profilent pour lui pour le moment, tout en ayant un vrai rôle de créateur, ce sera déjà un cadre prometteur pour Deni Avdija et l’avenir des Wizards.

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.