Des arbitres étrangers pendant la grève ?

A situation d’urgence, mesures d’urgence.

Face au mouvement de grève du corps arbitral à quelques jours du match des champions et à une semaine de la reprise du championnat, la FFBB a décidé de contourner le règlement en faisant appel à … des arbitres étrangers ainsi que des arbitres des divisions inférieures. La Fédé a pris le soin de demander l’autorisation des grandes instances de la LNB :

« On a une prestation à assurer vis-à-vis de la Ligue nationale. Si on a des arbitres qui ne veulent pas travailler, on en trouve ailleurs. Y a des joueurs étrangers sur le territoire, je ne vois pas pourquoi il y aurait une niche conservatrice pour les arbitres », a expliqué Jean-Pierre Siutat à l’AFP.

La FFBB a également décidé de réduire le nombre d’officiels par rencontre qui seront au nombre de deux au lieu de trois.

Les arbitres ont bien évidemment mal encaissés cette « mesure dues à une situation de crise », à l’image de Carlos Mateus qui devait siffler le match des Champions mais qui sera remplacé :

« C’est comme si pendant une grève des cheminots, la SNCF faisait appel à des conducteurs étrangers pour faire rouler ses trains »

Comments

Commentaires (25)

  1. Le piéton

    Mais, rassurez moi si je me trompes : le droit de grève est un droit constitutionnel ? Faire venir des travailleurs étrangers pour remplacer des travailleurs français grévistes, c'est illégal ?

    … et je parle même pas du fond de la grève des arbitres français. Il me semble pas que leur revendications soient si farfelues que ça.

  2. Tagazock

    Sinon prendre des arbitres N1-N2 comme cela s'est fait en L1

  3. AlepH

    1/ c'est pas normal d'avoir 2 arbitres au lieu de 3

    2/ c'est pas normal de remplacer les arbitres, c'est un peu facile. Enfin je ne connais pas leur statut exact donc…

  4. Tapion

    De toute façon, vu le niveau de la plus part des arbitres (la moitié) et le melon de certains ayant un "bon" niveau (Bissang…), ça ne fera pas de mal.

    Puis on se plaint souvent en disant que nos arbitres sont trop stricts avec les joueurs de grande taille et pas assez avec les autres, on verra vite.

  5. Jah

    Et pendant ce temps, la Fédé surfe sur la vague positive créée par la médaille d'argent de nos petits bleus, pour assurer la promotion et le développement de ce sport que l'on aime tant…

  6. JulesA

    Casseurs de grève…

  7. AND11

    Perso je suis à fond derrière les arbitres… Et si il ne doit pas y avoir de 1ère journée pro A, et ben tant pis pour la ligue et tant mieux pour les arbitres !

  8. OscarAbine

    De toutes manières, le principe des "jaunes" est à vomir…

  9. OscarAbine

    Y'a de ça…

  10. Tesla

    Dans la dépêche AFP :

    "…la représentation du SABBE au sein de la Commission d'évaluation et de désignation des arbitres…"

    C'est pas bizarre d'intégré des arbitres dans une commission chargée de les évaluer ?

    Je vais demandé à faire parti du jury du bac moi alors !!

  11. Matt

    Je débarque un peu… mais ils font grève pour quoi les arbitres?

  12. Xavier76

    @Mobylette

    Si la majorité des arbitres n'est pas salariée de la Fédé, de qui sont-ils salariés alors ?

    Cela dit, même s'ils étaient tous salariés de la Fédé, celle-ci est effectivement prestataire de service (et non pas les arbitres eux-mêmes) envers la Ligue. Dans ce cadre, il me semble que recourir à d'autres arbitres n'est pas illégal, même si on est à la limite. Quant au principe lui-même, il est plus que discutable.

  13. Mobylette

    @xavier76 :

    "Si la majorité des arbitres n’est pas salariée de la Fédé, de qui sont-ils salariés alors ?"

    Ben… Je t'avoue que je ne connais pas le métier de chacun des arbitres de PROA !!!

  14. barbara

    oh oui. pas un entraineur n'a pas contesté l'arbitrage. mais bon ceux qui arbitrent ne sont pas rompus à la pro a donc ils font ce qu'ils peuvent

  15. Labret

    La présence d'un arbitre dans la commission est juste pour le "contrôle"

    Comme un représentant des élèves dans un conseil de classe, pas de pouvoir de décision.

  16. BCMers

    Perso ce qui me choque le plus (et que presque personne ne commente…) c'est que la fédé semble profiter de la situation pour faire passer une décision qui aura plus d'importance sur le jeu que la nationalité de l'arbitre ; un arbitre, français, belge ou autres, reste un arbitre, mais arbitrer à 2 ou à 3, y'a une grosse différence, non ?

  17. OscarAbine

    C'est tout à fait vrai.

    Ensuite, autre gros problème : des arbitres étrangers, ils vont aller les chercher dans quel pays ? Les autres nations basket reprennent pas leur championnat ? Si, en Espagne, par exemple. Donc, les ref' de haut niveau des grands pays, ben ils seront occupés chez eux. Donc, ils vont aller chercher qui ? Les arbitres de D3 du Népal ?

    Et ils feront comment, pour communiquer ?

    C'est marrant, on voudrait imposer le français aux coachs pour les temps morts mais on va aller chercher des arbitres étrangers, qui communiqueront forcément (du moins pour ceux qui le parlent…) en anglais avec joueurs et coachs. C'est logique, hein ?