Des Bleus toujours pas au complet à l’entraînement

Causeur et De Colo n’ont pas pris part à la séance de dimanche. Ils devraient être aptes pour lundi.

A l’issue de la rencontre gagnée face au Brésil, Tony Parker se réjouissait de pouvoir enfin faire un entraînement avec un groupe au complet avant les JO. Nicolas Batum assuré et Ali Traoré revenu au sein du groupe, les choses semblaient enfin prendre une bonne tournure. Mais une fois de plus, lors de l’entraînement qui s’est déroulé en public au Rhénus en fin de matinée, Vincent Collet a été contraint de composer, et de faire sans Fabien Causeur, victime d ’une béquille lors de la rencontre face aux Brésiliens – il a fait un peu de vélo et des étirements sur le bord du terrain – , ni Nando De Colo, qui s’est plaint de douleurs à la tête. Une nouvelle fois, le coach des Bleus a dû s’adapter à la situation.

« Je n’ai une fois encore pas eu le groupe au complet et je tiens à remercier publiquement Ludo Vaty qui a accepté de rester avec le groupe tout en sachant qu’il ne partirait pas aux Jeux ».

Vincent Collet ne cache pas que cette situation qui ne cesse de se reproduire depuis le début du regroupement a considérablement retardé la préparation des Bleus. Mais le coach estime toutefois que, lorsque tout le monde sera là, il ne devrait pas y avoir de problèmes pour que le groupe soit performant.

Cet entraînement dominical a permis à Nicolas Batum de relâcher la pression. Désormais assuré, l’ailier des Trailblazers s’en est donné à cœur joie sur le parquet strasbourgeois, peut-être même un peu trop.

« Il y a eu un décalage entre son envie et les autres joueurs pour qui cet entraînement était un entraînement post-match comme un autre et qui n’avaient pas envie de courir sur toutes les balles. Mais il va nous apporter beaucoup« , a convenu Vincent Collet.

Lundi, pour leur dernier match de préparation en France contre l’Australie, (un ultime scrimmage devrait avoir lieu à Londres face au Brésil), les Bleus devraient être au complet, avec un Nicolas Batum surmotivé et tout heureux de pouvoir pleinement s’exprimer.

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.