Des Strasbourgeois « très heureux »

Après Limoges à Beaublanc, la SIG a livré un nouveau combat victorieux.

A croire que la SIG n’aime gagner que dans la difficulté car après l’enfer de Beaublanc, les Alsaciens ont eu toutes les peines du monde à venir à bout d’une équipe dijonnaise accrocheuse. Les hommes de Vincent Collet ont ainsi été poussés jusqu’en prolongation pour décrocher un succès pas évident. Pour l’entraineur de la SIG, c’est donc une satisfaction d’avoir su répondre au défi imposé.

« Il y a eu un petit exploit pour aller en prolongation et derrière, on l’a bien géré. On a été agressif tout de suite. Finalement, nous sommes très heureux ! » rajoute-t’-il dans L’Alsace.

Lors de la prochaine journée, la SIG se déplacera au Havre, une équipe difficile à négocier en ce moment.

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.