Diandra Tchatchouang : « Pour l’Euro qui est maintenu, je n’ai pas trop compris le concept »

Sur Sport24, Diandra Tchatchouang est revenue sur l’enchaînement dantesque Euro/JO qui attend les Bleues l’année prochaine.

Cette semaine, la FIBA a fait plusieurs annonces concernant les compétitions qu’elle organise. En 2021, les Bleues joueront bien l’Euro (co-organisé avec l’Espagne) à la maison. Problème : les JO de Tokyo auront lieu à peine plus d’un mois après. Cela n’est pas sans risque pour l’intégrité physique des joueuses qui devront enchaîner deux compétitions très énergivores. Sur Sport24, Diandra Tchatchouang, l’une des cadres des Bleues, s’est exprimée sur le sujet.

 » Pour l’Euro en revanche, qui est maintenu, je n’ai pas trop compris le concept. Chaque année, on se rend compte que certaines équipes jouent réellement à six ou sept joueuses. La Fiba le sait. Je ne comprends pas trop comment on peut prendre ce risque-là, avec l’enchaînement de deux compétition aussi importantes que l’Euro et les Jeux. Ça veut dire qu’on sait déjà que certaines équipes risquent de sacrifier le championnat d’Europe. Je ne comprends pas… Il faudra s’adapter. C’est le défi d’un athlète de haut niveau, savoir s’adapter. Et on est tous dans le même cas […] Je ne sais pas comment ça va se passer, c’est difficile de se projeter. Mais c’est sûr qu’on jouera à fond et qu’on aura envie de bien faire devant notre public. En tout cas, cette décision est un peu incompréhensible ».

Diandra Tchatchouang n’est certainement pas la seule à partager ce sentiment.

Crédit photo : FIBA

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.