Dijon rit, Nanterre pleure

Le duel des deux promus a longtemps été indécis avant de tourner en faveur des Dijonnais en fin de match. D’où quelques légitimes regrets en fin de match pour le coach nanterrien.

72-66 au final, 6 pts de différence qui montrent à quel point les deux équipes se sont livrées un difficile mano a mano pendant 40 minutes. Mais ayant commis de petites fautes dans le money-time, les visiteurs ont lâché comme l’a expliqué Pascal Donnadieu dans le Bien Public.

« Je n’ai pas l’habitude de me plaindre de l’arbitrage, mais la réalité des chiffres montre un dysfonctionnement… Après, on a manqué de lucidité dans le money-time. Il fallait rester patient, on n’a pas su le faire. »

Pour les Dijonnais, le discours est forcément tout autre. Portés par deux US en totale réussite (Marshall avec 24 pts et Dixon à 19 pts), la JDA savoure particulièrement cette victoire qui leur redonne de la confiance avant un déplacement difficile à la Halle Vacheresse.

« Je suis très heureux d’avoir gagné ce soir vu la physionomie de la rencontre. On avait la pression sur ce match, face à un concurrent direct qui a chèrement vendu sa peau. Ça va nous apporter de la sérénité et de la confiance. Maintenant on va essayer d’aller faire une perf’ à Roanne », s’enthousiasmait Jean-Louis Borg après le coup de sifflet final.

Tags : , ,
Comments

Commentaires (1)

  1. AND11

    L'excuse de l’arbitrage dans la défaite devient trèèès récurent en ce début de saison… Un peu lourd à force, même si certains sont vraiment incompétents (chantal, maestre, jeanneau pour ne citer qu'eux).