Dijon tape le BCM, Nanterre explose Poitiers, Nancy chute encore

Avec les victoires de Dijon, Nanterre et Le Havre, les équipes mal-classées se sont particulièrement mises en valeur dans une journée de championnat assez folle.

Le Mans – Roanne : 70-67

Il s’en est fallu de peu pour que Roanne fasse trembler Antarès. Malgré un retour en deuxième mi-temps, les Roannais ont payé cash leur deuxième quart catastrophique (20-11). Et avec un Taylor Rochestie des grands soirs (31 points et 3 rebonds) plus une domination écrasante au rebond (47 à 32), la victoire ne pouvait échapper aux Manceaux malgré un pourcentage assez faible au tir (32,4%).

 

Strasbourg – Hyères Toulon : 108-76

Sans Faye, Morlende et Hugues, la tâche s’annonçait difficile. Et face à la SIG, les Varois ont en effet pris très cher. Notamment à cause de l’ancien MVP Ricardo Greer, en mode double-double (20 points et 10 points). Mais la performance strasbourgeoise est aussi celle d’un collectif avec 5 joueurs à plus de 15 points. En face, les deux dernières recrues, Rolan Roberts et Thomas Terrell, auront tiré leur épingle du jeu avec 30 pts à eux-deux.

 

Poitiers –Nanterre : 72-88

Voilà une défaite qui risque de faire très mal en fin de saison aux joueurs du PB86. Diante Garrette, dont Pascal Donnadieu avait vanté les qualités la semaine dernière, sort son match-référence depuis son arrivée à la JSF : 11 points, 6 rebonds et 4 passes décisives. Le match sonne aussi le réveil de Ryvon Covile, meilleur scoreur de Nanterre avec 17 points, devant Passave-Ducteil, Corosine et Daniels (15 pts chacun). De bon augure avant la réception de l’ASVEL.

 

Dijon – Gravelines Dunkerque : 58-55

La sensation de la journée est venue de Bourgogne. Malgré un Bobby Dixon à côté de ses pompes (- 9 d’éval !), la JDA a fait chuté le BCM grâce à une meilleur adresse (42,4 à 37,5%). Des Nordistes qui sortent même un 2/23 à 3 pts indigne de leur rang et qui n’ont pas trouvé les solutions pour tenir un Zach Moss impérial (27 points).Un non-match que les hommes de Christian Monschau vont devoir très vite laisser aux oubliettes mais qui, paradoxalement, aura le mérite de laisser retomber l’euphorie ambiante.

 

Le Havre – Pau Lac Orthez : 102-62

Les Havrais confirment avec ce succès sans appel leur net regain de forme. Dans ce festival offensif, Brian Boddicker a tiré son épingle du jeu en scorant 24 points auxquels se rajoutent 9 rebonds. A noter la bonne rentrée de Christophe Léonard aui aura bien rentabilisé ses 23 minutes de temps de jeu : 11 pts et 4 rbds pour l’ailier. Claude Marquis (7 pts et 7 rbds) avait sans doute imaginé un autre scénario pour son grand retour dans le championnat.

 

Chalon – Nancy : 72-65

Malgré dix bonnes dernières minutes nancéiennes, Chalon n’a jamais véritablement été inquiété. Avec une grosse défense et un jeu offensif plaisant, les coéquipiers de Malcolm Delaney (17 points) ont plongé un peu plus Nancy dans le doute. Assez désorganisé en attaque, les hommes de Jean-Luc Monschau sont apparus moins aptes à faire l’effort qu’à l’accoutumée.  Alors qu’ils doivent affronter Vitoria la semaine prochaine pour un match-couperet en Euroleague, il va falloir très vite se repartir au charbon afin de ne pas stopper la mauvaise passe dans laquelle ils se trouvent.

Tags : , , , ,
Comments

Commentaires (18)

  1. BCMers

    Bizarrement jai presque envie de dire que cette défaite nous pendait au nez : ça fait 3-4 matchs que le BCM fait de gros écart grâce à son adresse à 3points, donc on savait que quand l'adresse faiblirait ce serait plus serré

    Dommage parce que défensivement c'est au point, même si on laisse trop faire Moss (la raquette nordiste est parait-il très terrifiante). Mais c'était vraiment un jour sans, offensivement.

    En espérant que cette défaite permettra à l'équipe de se remettre en question, de ne pas tomber dans une certaine routine

    C'est pour ça personnellement que je pense que le BCM ne sera pas (encore) champion cette année : un champion ne perd pas des matchs comme ça ?

  2. A-Sir

    D'un autre côté, les principaux concurrents du BCM (Nancy, Chalon) perdent aussi des matches à leur portée, souvent quand l'adresse est aux vestiaires. Et puis le titre se joue sur si peu de choses (un ou deux soirs où l'adresse est au rendez-vous) qu'on ne peut pas encore dire, au mois de décembre, ce qu'il en sera au mois de mai.

  3. kicanovic

    Je ne sais plus trop qui a dit ici même que Zach Moss n'avait pas le niveau Pro A And11 ??? !!! Il se reconnaitra en tout cas … Et puis bon comme toujours la seule réponse est celle du terrain . Merci Zach ! en tout cas Dijon s'impose avec 0/7 de la part de Dixon , merci M. Renault mais vous feriez mieux de laisser le basket aux basketteurs !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  4. AND11

    Pathétique le Sluc… Comme Mecredi…

    Pas de vitesse, pas de mouvement, pas d'adresse. Rien, kedal, nada…

    Samnick en dessous de tout, Moerman la même, Linehan j'en parle même pas.

    Seuls les postes 2 et 5 ont assurés.

    Prenez 1 semaine de vacances les mecs, ça vous fera du bien. De toute manière l'EL ça fait longtemps qu'on lui a dit bye bye.

    Vraiment pathétique le sluc depuis 1 semaine! La fatigue n'explique tout, il y a un truc qui ne va plus.

    Bizarre car la période de creux habituelle des équipes de JLM arrive plutôt vers fin janvier début Février. On est en avance sur le programme :)

  5. GAVROCHE27

    Sinon pour les Thomistes, dommage d'avoir perdu vs le HTV sinon on faisait un début d'année très "Saint Tho" avec victoire probante contre les voisins de palier dans le classement (pau, poitiers) et petit exploit en passant vs un gros (le tipi show).

    Avec le scalp de weisz dans le carquois, on pouvait m^me déjà partir en vacances, comme d'hab dès la mi décembre…

    Ce qui rend ronchon du coup c'est de voir à quel point les choses restent les mêmes; les moyens sont ce qu'ils sont, tout riquiqui, les gens font ce qu'ils peuvent avec le peu qu'ils ont mais là, voir le départ de ian même pas remplacé, c'est rude quand même…

    Et le pire c'est que dans tout ça, il y a quand même des joueurs qui émergent ou sortent peu à peu la tête de l'eau, c'est causeur jomby duport ily a qq années, c'est pope et léonard cette année, avec camara en tête de file d'un groupe de jeunots (ac pitard et camara)…

    Mais si la sauce prend, il faut un magicien à la monschau pour vraiment faire de la grande cuisine et s'il est parti, c'est sans doute pour les mêmes raisons qui pousseront sousa à lâcher l'affaire au bout d'un moment… Les styles et les époques diffèrent mais le fond reste le m^me… La matmut ne peut pas tout toute seule!

  6. GAVROCHE27

    euh bopulette, le groupe des "jeunots" c'est pitard et paschal… vous aurez corrigé vous même (ou pas!)