Dimitris Haritopoulos à l’ASVEL

A la recherche d’un nouvel intérieur, l’ASVEL aurait jeté son dévolu sur l’intérieur hellène Dimitris Haritopoulos.

UPDATE : L’ASVEL a officialisé l’arrivée de Dimitris Haritopoulos dans le club :

« Il nous fallait un renfort dans la raquette. Dimitris Haritopoulos est un joueur grec qui connaît l’Europe. J’attends qu’il nous apporte ce qu’il nous manque, de la dureté et du rebond », a commenté Laurent Foirest.

20h31 : Le dossier Alexis Ajinca ayant échoué, l’ASVEL avait du se mettre à la recherche d’une autre piste pour pallier au départ de Jamie Skeen vers le championnat israélien. Les Villeurbannais sont allés vers la Grèce chercher leur perle rare puisque Dimitri Haritopoulos, qui venait de quitter Maroussi, se serait engager avec le club villeurbannais, une info confirmée si l’on en croit l’agence du joueur, Court Side.  L’officialisation de cette arrivée ne devrait donc n’être qu’une question de temps et si la LNB valide son contrat, l’intérieur pourrait même faire ses débuts dès samedi face à Nancy.

Tags : , ,
Comments

Commentaires (18)

  1. french

    Voila j'espère le style de joueur qu'il nous faut : un costaud qui joue des coudes près du cercle.Si il joue comme en Grèce il va faire un bien énorme au jeu intérieur de l'Asvel et permettre de faire souffler Hilton.

  2. Tapion

    faudrait peut être penser à prêter Bangaly… Moi je dis ça, je dis rien.

  3. AND11

    Ils sont obligés de se renforcer avant le match contre Nancy eux :'(

    Fin bon tant que Lacombe est dans l'effectif, je suis confiant. (joke)

  4. legmarron

    l enfoiré !!!!!proteger vos filles les papas lyonnais!!!!!!!lol

  5. Syra Sylla

    C'est une ancienne miss Grèce :)

  6. OscarAbine

    P'tain, z'avez oublié de prendre votre humour avec vous, aujourd'hui, hein…

  7. OscarAbine

    Elle doit pas coûter cher à nourrir, c'est sûr…

  8. sanki

    Lacombe dans l'effectif c'est une chose, mais sur le terrain c'est autre chose, il est bon mais trop nerveux, on dirait un épileptique. Quand il court vers l'avant à toute vitesse, une fois sur deux il perd la balle

  9. zac

    La crise a effectivement laissé des traces … Plus de quoi acheter à manger la pauvre