ALL STAR GAME

Dominée par l’Allemagne, la France est éliminée !

Battue 84-81 par l’Allemagne malgré les 27 points d’Evan Fournier, l’équipe de France est éliminée de l’Eurobasket 2017 dès les huitièmes de finales.

Allemagne 84-81 France

En tête pendant trois quart temps, l’équipe de France a finalement craqué dans la dernière ligne droite pour laisser l’Allemagne filer vers les quarts de finales de l’Eurobasket 2017. Rigoureux en défense et précis sous le panier adverse, les hommes de Vincent Collet ont pourtant attaqué la rencontre par le bon bout en prenant 10 points d’avance dès le premier quart temps (14-4) grâce un collectif bien huilé. Asphyxié par la défense française, Dennis Schröder attend encore son heure et il faudra patienter jusqu’aux deux dernières minutes de la première mi-temps pour voir le meneur allemand ouvrir son compteur et enchaîner 6 points de suite pour permettre aux siens de rester au contact avant le repos (40-34).

Après avoir fait l’accordéon en vu l’écart alterner en 5 et 10 longueurs, la Mannschaft, à l’image de son meneur vedette, va peu à peu trouver son rythme à l’inverse de Français de plus en plus à la peine au fil des minutes. Dans le sillage de Schröder, épaulé par un Daniel Theis intenable (22 pts), les Allemands reviennent à deux petites longueurs. Le momentum est désormais en faveur de l’Allemagne et la nouvelle recrue des Celtics se permet même d’écraser un gros poster sur la tête de Boris Diaw.

De quoi piquer l’orgueil des Bleus et de Joffrey Lauvergne qui ne se fait pas prier pour venger son capitaine en calant à son tour un énorme dunk sur l’intérieur allemand avant d’en remettre une couche quelques instants plus tard pour aider la France à enchaîner un 5-0 (51-46).

Malgré la faute technique sifflée contre leur meneur, les Allemands s’accrochent et vont parvenir à égaliser à 51-51 grâce notamment à une impressionnante adresse sur la ligne des lancers francs (19/21 sur l’ensemble du match). La tension n’en finit plus de monter et les défenses prennent le dessus. C’est alors qu’Evan Fournier, plutôt discret jusqu’alors, parvient à relancer les siens en s’offrant un précieux and one qui redonne 3 points d’avance aux Bleus.

Avant d’attaquer le dernier quart, la France est toujours devant d’une courte tête (56-55). Le moment choisi par l’Allemagne pour régler la mire à longue distance et enchaîner trois shoots primés de suite qui lui permettent  de prendre l’avantage pour la première fois et de mettre la pression sur leur adversaire en prendant quatre longueurs d’avance (64-60).

Les Bleus sont dans le dur malgré les efforts d’un Evan Fournier qui n’en finit plus de monter en régime pour remettre la France sur de bons rails. Insuffisant pour calmer les ardeurs des coéquipiers de Dennis Schröder, qui vont placer un nouveau coup d’accélérateur pour infliger aux tricolores un break fatal à quelque minutes du buzzer finale (68-77).

Alors que le match semble plié, Evan Fournier tente alors le tout pour le tout dans le money time. En fusion, l’arrière du Magic va inscrire 18 de ses 27 points dans le dernier quart. Les Bleus auront même une dernière opportunité d’égaliser mais Nando De Colo, encore décevant ce samedi, verra sa tentative mourir sur l’arceau.

Battue 84 à 81, l’équipe de France quitte donc la compétition par la petite porte dès les huitième de finale. Une terrible désillusion et une première pour les Bleus depuis vingt ans… L’Allemagne continue quant à elle son parcours et affrontera le vainqueur d’Espagne-Turquie en quarts de finale.

Boxscore

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.