ALL STAR GAME

Donovan Mitchell sur la défaite face à l’Australie : « Ça ne veut rien dire »

Malgré le revers de Team USA face à l’Australie, le premier depuis 13 ans, Donovan Mitchell ne voulait pas tirer la sonnette d’alarme.

2006, demi-finale du Mondial 2006. Voilà jusqu’où il faut remonter – soit 13 ans – pour trouver trace de la dernière défaite des États-Unis. C’était face à Grèce de Papaloukas, Dimantidis, Spanoulis ou encore « Big Sofo » Schortsanitis. Il aura donc fallu attendre ce 23 août 2019 pour voir une nation mettre fin à cette série de 78 victoires consécutives. Inquiétant à une semaine du début du Mondial ? Tous les voyants ne sont clairement pas au vert pour Team USA. L’effectif ne fait pas rêver et surtout, certaines autres équipes semblent taillées pour mettre fin à ce règne sans partage. Mais pour Donovan Mitchell, ce revers subi face à l’Australie ne compte pas vraiment.

« Pour être honnête, ce match, ça ne veut rien dire », explique-t-il. « Bien sûr, perdre fait mal. Mais je vois et nous voyons tous en cette défaite comme l’apprentissage d’une expérience. C’est l’état d’esprit. Si vous voyez ça juste comme une défaite, vous commencez à vous laisser distraire. » 

Reste à connaître désormais le vrai potentiel de Donovan Mitchell et ses coéquipiers par rapport aux autres pays. On peut penser que l’Australie mais aussi la Serbie, la Grèce, l’Espagne et la France peuvent aujourd’hui prétendre très sérieusement à la médaille d’or. Réponse le 15 septembre prochain.

Crédit photo : Chris Elise

Comments

Commentaires

Comments are closed.