Dopage : le basket moins touché, mais moins contrôlé

Auditionnée par le Sénat, la directrice du département des analyses de l’AFLD a donné quelques chiffres sur le basket français.

Invitée à se prononcer devant la commission d’enquête sur l’efficacité de la lutte contre le dopage, Françoise Lasne, la directrice du département des analyses de l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD), s’est livrée sur les récents résultats obtenus dans les différents sports majeurs français, comme le rapporte l’AFP. Sport le plus contrôlé, le cyclisme prouve à ceux qui en doutaient encore qu’il n’est pas le plus touché par les cas de dopage puisque – surprise ! – le rugby est proportionnellement parlant le sport où le plus de résultats anormaux ont été détectés.

« Je me suis intéressée aux sports sur lesquels au moins 400 échantillons nous sont parvenus en 2012 afin d’avoir des statistiques fiables. Huit disciplines correspondent à ce critère. Si nous tenons compte de toutes les molécules interdites présentes sur la liste de l’Agence mondiale antidopage, le sport qui donne le plus haut pourcentage (de cas positifs) est le rugby« , a expliqué Françoise Lasne. « Vient ensuite le football puis l’athlétisme, le triathlon, le basket-ball, le cyclisme, le handball et la natation.« 

De quoi délivrer un bon point aux basketteurs présents dans l’hexagone même si, il faut le dire, le bilan aurait pu être encore plus flatteur si la fumette n’avait pas causé quelques cas positifs.

« Si l’on exclut le cannabis, le rugby reste en tête, devant l’athlétisme, le triathlon, puis le cyclisme, la natation, le football, le basket-ball et le handball », a-t-elle poursuivi.

En effet, bien que non considéré comme relevant des dopants directs, le cannabis est un désinhibant (en plus d’être illégale). Le sportif prend donc davantage de risques et ressent moins la fatigue.

De plus, il apparaît que l’AFLD n’a procédé qu’à 394 contrôles auprès de nos basketteurs. Bien moins que le cyclisme (1164), le football (548), le handball (452) ou même le triathlon (433).

Pour rappel, l’année dernière, Mykal Riley, ex-joueur de la JSF Nanterre, a fait partie des joueurs contrôlés positifs au cannabis.

Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.