La drôle de saison de Louis Labeyrie

A l’image du Paris Levallois, Louis Labeyrie est actuellement sur une bonne dynamique. Mais qui ne doit rien au hasard.

Une saison n’est jamais parfaitement linéaire. Louis Labeyrie, pivot du Paris Levallois, est bien placé pour le savoir. Car l’intérieur avait très mal commencé la saison. En manque de confiance, l’ancien varois et fosséen multipliait les erreurs à peine les pieds posés sur le terrain. De quoi s’attirer à chaque fois les foudres de son entraîneur Greg Beugnot.

« Au début de saison je n’étais pas bon, le coach me l’avait bien fait comprendre. Il m’a dit il va falloir que tu bosses ».

Louis Labeyrie ne s’est alors pas démonté et pendant plusieurs semaines il a bossé d’arrache-pieds. Et cela a progressivement porté ses fruits. Aidé aussi par certaines circonstances, comme le départ de Jawad Williams, l’intérieur a su saisir sa chance au point d’être maintenant une rotation intéressante. Face à Orléans, il a ainsi terminé la rencontre avec 17 points et 6 rebonds pour 21 d’évaluation (ce qui fait de lui le meilleur parisien de la rencontre). La confiance est donc à son maximum avant un ultime déplacement dans l’antre bouillante du Limoges CSP. Et si les playoffs sont déjà acquis, Labeyrie est clair : le Paris Levallois ne balancera pas la rencontre.

« On va le jouer ce dernier match à Limoges. Avec le Top 8 qui est assez serré, on va tout faire pour gagner et espérer avoir le Top 4 et donc l’avantage du terrain ».

Une façon pour Louis Labeyrie et ses coéquipiers d’entretenir la dynamique.

 

« Toute équipe qui fait les playoffs c’est pour gagner le titre ».

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.