Dru Joyce III et Monaco une association placée sous le signe de l’ambition

Drue Joyce III ne manque pas d’ambition pour sa première saison avec la Roca Team.

Avec les départs de Dee Bost et Zack Wright, Monaco se devait de recruter du lourd à la mène. C’est chose faite avec Aaron Craft et Dru Joyce III. Le second possède une expérience longue comme le bras. Passé par le fameux lycée Saint Vincent-Saint Mary, on a surtout vu le meneur évoluer en Bundesliga. Ses années allemandes se sont tellement bien passées qu’il est devenu le meilleur passeur de l’histoire du championnat (1365 en l’espace de neuf saisons). Sur le papier il présente donc un profil qui ne pouvait laisser insensible une équipe ambitieuse comme Monaco. L’intérêt a d’ailleurs très vite été mutuel. « Monaco était la meilleure offre que j’avais sur la table. J’ai parlé avec Oleksiy Yefimov (le directeur exécutif, ndlr), de l’équipe, des ambitions. J’ai senti que c’était la meilleure Drue Joyce 1opportunité pour moi ». La perspective de pouvoir enrichir son palmarès a aussi contribué à faire pencher la balance en faveur de la formation monégasque. « Le fait de pouvoir gagner le titre est aussi un argument. Je sais qu’ils ont fini premier ces deux dernières saisons (de la saison régulière, ndlr), qu’ils ont eu de succès. Je voulais jouer pour une équipe qui avait de hautes ambitions. J’aime gagner et je voulais continuer à le faire ».

Mais pour le moment l’heure est surtout au travail pour façonner une équipe largement renouvelée pendant l’intersaison et qui compte quelques blessés. « Ça prend du temps de construire l’équipe » reconnaît Drue Joyce III. « Mais l’alchimie commence à s’améliorer ». Preuve en est que l »équipe a remporté la semaine dernière le Trophée du Golfe après deux succès face au BCM puis contre Nanterre92. Pour le meneur et son coéquipiers Craft ce fut notamment l’occasion de se mesurer au mvp en titre de la Pro A DJ Cooper. « C’est un bon joueur des deux côtés du terrain. Il a apporté du scoring et des passes ; pour nous c’était un bon test ». Si ce gagneur au tempérament de leader a apprécié ce succès, il préfère rester prudent pour la suite. « C’était un bon test de pré-saison. Mais on doit encore beaucoup travailler à l’entraînement pour s’améliorer. On essaye de progresser jour après jour, de franchir les étapes les unes après les autres. On apprend de nos erreurs. Si on veut avoir du succès cette année on doit travailler dur tous les jours ». Rigueur et investissement seront donc les maîtres-mots de Drue Joyce III cette saison.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.