Du mouvement en vue à Limoges ?

Alors que le Limoges CSP traverse actuellement une phase compliquée, rien n’indique que le staff ne procède pas à des ajustements.

williams acker green edwardsPour Limoges c’est actuellement la soupe à la grimace. Certes l’équipe a réussi à se qualifier pour la Leaders Cup au mois de février mais ses deux dernières sorties, face au Paris Levallois en championnat et la plus récente contre Boulazac en Coupe de France, n’ont pas vraiment rassuré sur l’état d’esprit du groupe. « La manière dont on réagit est inquiétante dans le sens où on ne se sert pas les coudes, on ne reste pas ensemble. C’est un groupe qui est fragile » expliquait le coach Jean-Marc Dupraz en conférence de presse d’après-match.

Parmi les joueurs sous le feu des critiques figurent notamment Alex Acker et Eric Williams. Le premier, réputé pour son talent, se met trop souvent sur courant alternatif et n’apporte au final pas autant qu’espéré au moment de sa signature. Plus embêtant, comme l’indique le quotidien Le Populaire, c’est son comportement qui poserait le plus de problèmes. Le club aurait d’ailleurs déjà sondé le marché. Quand au second, il confirme une tendance de ses dernières saisons : le CSP a du mal avec ses pivots. Si Williams a montré des signes d’amélioration contre le BBD, la marche est encore très haute pour qu’il soit un vrai joueur d’impact. En championnat, sa moyenne est d’ailleurs plus que famélique (3,1 points et 2,6 rebonds).

Les prochaines semaines pourraient donc être agitées dans le Limousin…

Crédit photo : Valentin Delrue

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.