Dusko Savanovic : « Kirilenko, c’est 50% de l’équipe »

Pourtant pote de Teodosic, Dusko Savanovic a rappelé que le K de CSKA, c’est pour Kirilenko.

Le très fuyant ailier fort serbe d’Anadolu Efes Dusko Savanovic était au Final Four en tant que spectateur. On l’a chopé pas loin de la baraque à frites pour lui demander ses impressions après le match CSKA – Pana. Il était content pour ses potes, Milos Teodosic et Nenad Krstic mais a martelé une chose : le CSKA, c’est Kirilenko !

Sélectionné dans le deuxième meilleur cinq de l’Euroleague l’an dernier, Savanovic a connu une saison délicate avec Efes (élimination au top 16, 10 pts – 5,6 rbds de moyenne). Installé à Istanbul et pote de ses coéquipiers en équipe nationale, il avait au moins deux bonnes raisons d’assister au match d’hier :

« C’était vraiment un super match, entre le Pana qui a été la meilleure équipe européenne cette décennie et le CSKA qui a pour moi de loin le plus de qualités dans son effectif. Sur un match couperet, tout peut arriver et je suis content pour les fans parce que ce match s’est vraiment décidé sur la dernière possession. Ca m’a plu et je suis vraiment content pour mes deux amis, Milos Teodosic et Nenad Krstic. C’est comme si une partie de moi était en finale ! »

Comme son grand copain Milos, l’ancien joueur de Valence est passé par toutes les couleurs hier soir :

« J’étais heureux [de le voir rentrer le shoot de la gagne, ligne de fond]. Il aime ces shoots-là. Il a pris le tir sans se poser de questions et c’est comme ça qu’il faut jouer. J’étais un peu nerveux quand il a manqué ses deux lancers mais au final ça n’a pas eu d’importance parce qu’ils ont gagné. »

Mais ami ou pas des deux Serbes du CSKA, fan d’Alexey Shved, Savanovic a tenu à rappeler haut et fort la raison principale pour laquelle le CSKA jouera le titre dimanche :

« Je dis depuis deux mois que Kirilenko est et devrait élu MVP de l’Euroleague parce qu’à lui seul il est 50% de l’équipe. Faut arrêter les chichis, c’est 50% de l’équipe. Ce n’est pas juste les trucs qu’il fait sur le terrain, c’est aussi quelqu’un qui apporte une aura positive au groupe. Quoi qu’il arrive en finale, pour moi il devrait être élu MVP. »

Il faut dire que le joueur d’Efes sait de quoi il parle, lui qui a pris deux fessées par le CSKA au Top 16 cette saison (-28 et -17). Lors des deux matches, AK15 avait brillé (30 et 21 d’éval).

Ce soir, l’Euroleague remettra le trophée de MVP de la saison et on voit mal Jordi Bertomeu contredire Dusko Savanovic.

Tags : , , , ,
Comments

Commentaires (3)

  1. sirjam

    K = Kirilenko

    Kirilenko = 50 % du CSKA

    C+S+K+A = 100 %, soit K= 1/4 de CSKA = 25 %

    faut savoir quand même……

    nan, je suis déjà sorti……

  2. Julien Debove

    C'est pas un K normal, c'est un K à part