EDF : Les Bleus surpris par la Finlande

Bien bousculés par la Finlande, les Bleus se sont logiquement inclinés 76 à 67.

Ne pas avoir de matchs faciles… C’était l’idée du staff de l’Equipe de France pour cette préparation à l’Eurobasket. Leur vœu a été exaucé car pour leur entrée en matière à Tampere face à la Finlande ils ont eu fort à faire. Face à son futur premier adversaire de poule, les Bleus ont très vite pris l’eau en raison  d’une défense pas en place dans la raquette mais aussi, et surtout, à cause de l’insolente adresse des Locaux. Un trois points, puis deux, puis trois… Au final les Bleus en ont pris huit dans les dix premières minutes (36-14). Il a fallu attendre les premières minutes du deuxième quart-temps pour voir un peu de mieux. Les détonateurs ? Joffrey Lauvergne et ses bons moves face au cercle ainsi que Thomas Heurtel (10 points à deux sur le quart-temps). Davantage présents au rebond offensif, les Bleus sont revenus jusque onze points (44-33 à la 17e) avant de prendre une nouvelle déflagration de la part de Sasu Salin (16 points en une mi-temps) et de ses coéquipiers. Symbole de cette réussite finlandaise, Petteri Koponen se payera le luxe d’un panier au buzzer pour aggraver le score un peu plus encore avant la rentrée aux vestiaires (53-35).

A la reprise les Bleus se montrent davantage investis en défense. Cependant ils ont toujours cette difficulté à mettre en place du jeu rapide. Tout le contraire en fait des Finlandais qui jouent parfaitement sur leurs qualités et leur jeu en mouvement pour mettre en difficulté leurs adversaires. Qui plus est la défense poreuse des tricolores, principalement sous le cercle, leur donnent parfois des paniers faciles. Mais grâce à deux lancers-francs de Tony Parker les Bleus vont revenir à dix points (66-56 à la 31e). En alternant davantage jeu intérieur et extérieur, les solutions deviennent plus nombreuses mais sans qu’une série ne soit toutefois possible, la faute à une défense haute et agressive des Finlandais. Comme lors du deuxième quart-temps l’activité de Lauvergne a fait du bien permettant de revenir à sept points (70-63 à la 36e). Le trois points de Thomas Heurtel à la 38e a continué à entretenir l’espoir d’une victoire en mode hold-up mais quelques cafouillages et une mauvaise entente en attaque ont empêché que ce scénario ne se dessine.

Au final, cette victoire des Finlandais n’est que justice de part le contenu qu’ils ont proposé pendant toute la rencontre. Mais si les Bleus commencent cette prépa ration par une défaite, avec plusieurs absents faut-il le rappeler (Nicolas Batum, Boris Diaw, Nando De Colo), l’inquiétude ne doit pas gagner les rangs car à ce stade les charges de travail de chaque équipe sont bien différentes et rendent un peu plus complexe l’analyse des matchs. Prochain rendez-vous le 7 août à Nancy pour une rencontre prometteuse au niveau de l’adversité.

Comments

Commentaires

Comments are closed.