EDF : Un record et une ambiance de folie

Pour le match des Bleus face à la Turquie, le public du Stade Pierre Mauroy a parfaitement rempli son rôle de sixième homme.

Hier ils étaient exactement 26135 à garnir les tribunes du Stade Pierre Mauroy. Un nombre suffisant pour en faire le nouveau record d’Europe pour un match de basket indoor. La plupart était bien évidemment tout acquis à la cause des Bleus, la minorité turque ayant peine à se faire entendre. Le match Espagne-Pologne leur avait permis de se faire la voix, la bande de Pau Gasol étant copieusement sifflée. Après-match, Aaaron Cel avouera qu’il n’avait pas été surpris par ce soutien connaissant la rivalité entre les deux nations.

Ce public donc aura donc rempli à merveille son rôle de sixième homme en ne cessant jamais de soutenir son équipe, notamment Tony Parker, du début à la fin du match. Forcément les Bleus ont apprécié, eux qui attendaient avec impatience d’être renversés par cette vague.

Mam Jaiteh : « Je ne sais pas quelle est la plus grosse salle dans laquelle j’ai joué avant mais là devant plus de 25000 personnes c’était juste incroyable. Après il ne faut pas être distrait par rapport à ça. Entendre tout ce bruit ça te pousse et ça te donne un second souffle ».

Léo Westermann : « Cette ambiance c’est énorme. La Fédé a mis de gros moyens pour nous faire jouer dans de telles conditions. Nous on doit tout donner. C’est énorme de jouer devant 27000 personnes. Quand l’hymne retentit c’est quelque chose d’unique ».

Evan Fournier : « Quand on est sorti des vestiaires, voir tous ces drapeaux c’était vraiment impressionnant. Quand il y’a ce peuple qui te pousse tu joues vraiment pour une nation. Ça te donne encore plus d’élan pour être à la hauteur ».

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.