Pour Edwin Jackson, il n’y a « pas de jalousie » chez les Bleus

Comme Evan Fournier et Nobel Boungou Colo, Edwin Jackson joue sa place en Equipe de France mais il assure que la concurrence dans le groupe est saine.

Après avoir raté son retour en bleu lors du premier match amical de la préparation face à la Belgique, l’arrière Edwin Jackson a su montrer un autre visage face à la Croatie. Discret au départ, il a par la suite été l’un des éléments-clefs avec Thomas Heurtel du bon quatrième quart-temps des Bleus. Après la rencontre, Vincent Collet n’a d’ailleurs pas manqué de saluer son investissement.

 

Au final, le villeurbannais a terminé la rencontre avec 8 points en seize minutes, ce qui lui permet de marquer des points dans la course à la Coupe du monde. Car avec Nobel Boungou Colo et Evan Fournier, Edwin Jackson fait partie des candidats à l’un des derniers spots disponibles pour la compétition. Une chose est sûre : la concurrence reste saine d’après l’arrière.

« Je pense qu’on fait tous un bon boulot. Après, c’est la complémentarité de l’équipe qui primera. Ce sera à Vincent de prendre la décision finale. Ce qui est sûr, c’est que tous les mecs en lice bossent dur, et que la concurrence est saine. On se pousse les uns les autres » (L’Equipe.fr).

La liste définitive des douze heureux élus pour la Coupe du monde espagnole pourrait être dévoilée à l’issue du stage de Pau.

 

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.