Edwin Jackson : « J’ai beaucoup appris »

Avec les départs de Tony Parker Parker et Ronny Turiaf, l’ASVEL devrait retrouver sa configuration initiale. Edwin Jackson entend bien prouver que les Villeurbannais continueront d’évoluer dans le bon sens, même sans leurs deux NBAers.

Prévus, attendus… l’annonce des départs de TP et Turiaf n’a en soit rien d’étonnant. Pour une majorité d’observateurs, les Verts vont débuter une deuxième saison, ce qui n’est pas l’avis d’Edwin Jackson.

« En Europe, chaque année les effectifs sont chamboulés. Cela arrive tout le temps. Le fait que ce soit deux très gros joueurs ne change rien. On va trouver des solutions, point barre » a-t-il précisé dans les colonnes du Progrès.

La première d’entre elles sera surement de donner plus de temps de jeu au jeune meneur Léo Westermann, appelé à prendre les clés de l’équipe d’ici deux ans dixit le DG Parker. Cela pourrait d’ailleurs se vérifier dès ce soir puisque les Villeurbannais se déplacent à Ostende pour leur match d’EuroCup, important pour la suite de la compétition.

« On s’aperçoit souvent qu’une victoire à l’extérieur suffit si on gagne tout à la maison ».

Ne reste plus qu’a l’appliquer dans la pratique.

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.