Emilie Gomis, la fierté du maillot

Dans une interview à la « Voix du Nord », Emilie Gomis revient sur la fierté de revêtir le maillot tricolore.

Casser son contrat WNBA en 2006 pour pouvoir rejoindre la sélection nationale, Emilie Gomis n’a pas hésité à le faire. Il faut dire que pour elle ce maillot possède une véritable valeur et l’arrière villeneuvoise se souvient de la fierté ressentie lorsqu’elle a reçu sa première tunique.

« Avec deux copines, on était folles heureuses. On a couru dans notre chambre pour annoncer la bonne nouvelle à nos parents. Le numéro de mon maillot : le 11 ! « 

Parmi l’une des bleues les plus en vue à l’Euro polonais, la native de Ziguinchor (Sénégal) n’hésite pas à évoquer avec émotion l’hymne national.

« Aux États-Unis, l’hymne c’est une sorte de tube qu’on chante tous les jours. Les Américains ont ce côté patriotique qui nous manque fortement ! Il faudrait que cela entre rapidement dans nos mœurs. »

Peut-être d’ici 2013 où les Françaises disputeront l’Euro à domicile avec Emilie Gomis bien entendu.

Tags :
Comments

Commentaires (13)

  1. Tapion

    Le genre d'interview que devraient lire tous ceux qui pensent que parce que les joueurs de l'EDF sont blacks et ne sont pas nés en France, ils ne se sentent pas français.

  2. Yann Blavec

    Comme toujours Tapion est dans le vrai.

  3. Zack

    C'est vrai que ça fait plaisir ce genre de commentaires sur le maillot de l'EdF.

    Comme quoi, que ce soit au niveau du palmarès ou de la mentalité, il y a beaucoup à apprendre des bleues.

  4. sonic95

    je preferent la mentalité des gonzesses que celles des mecs en équipe de france :ALLEZ LEZ FILLES.

  5. sonic95

    les filles oups

  6. cambier

    c'est tout à fait émilie! bravo miss go !bisous de l'esbva

  7. Burt Cassander

    beurk c'était bien son discours jusqu'à ce qu'elle tombe dans du patriotisme de bas étage. Vous vous voyez chanter la Marseillaises tout les matins au boulot ??