Emmanuel Brochot pour une prolongation de contrat de Luka Pavicevic

Le président de la Chorale aimerait bien que le coach Pavicevic rempile.

Arrivé à Roanne suite au renvoi de Jean-Denys Choulet en novembre 2011, Luka Pavicevic aura mis du temps avant de trouver sa vitesse de croisière. A l’intersaison 2012, le technicien monténégrin a toutefois eu les coudées franches pour composer son équipe. Après des débuts difficiles et une piteuse élimination face au Mans en quart de finale de la Leaders Cup, la Chorale est désormais l’une des équipes en forme du moment (6e place avec un bilan de douze victoires pour dix défaites). En fin de contrat au mois de juin, Pavicevic pourrait toutefois jouer les prolongations; c’est du moins le désir du président actuel de Roanne, Emmanuel Brochot.

« Il a mis en place des choses en lesquel­ les il croit et aujourd’hui cela fonctionne. (…) Depuis son arri­vée, ce n’est que du bonheur de travailler avec lui. On ne parle que de l’aspect sportif, des choix à faire, de l’organi­sation sportive… J’ai un grand plaisir à travailler avec lui. (…) Je proposerai de la conserver si le club en a les moyens, si on veut construire, être ambitieux. Luka peut être un res­sort pour progresser encore » (Le Progrès, relayé par catch-and-shoot).

Toujours en lice en Coupe de France, la Chorale affrontera l’ASVEL le 22 mars à l’Astroballe, son match face au BCM ayant été reporté en raison de la participation des Maritimes à l’Eurochallenge.

Tags : , ,
Comments

Commentaires (8)

  1. jay jay

    Et bam, dans ta tête Jean-Denis…

  2. x

    Moi, je trouve surtout que depuis 2 saison emmanuel brochot oublie quand même ce que jdc à apporté à son club. Si jdc n'était pas venu pr sauver le club qui était au bord de la relégation en national, le club ne serait peut être jamais monté en pro a. Au bout de 12 ans, on peut comprendre le fait qu'il faille changer de coach mais quand même jdc méritait un peu plus de respect.

    Concernant pavicevic, j'attends de voir si roanne est capable de confirmer les quelques progrès (jeu plus agréable et plus offensif et surtout plusieurs matchs gagnés de suite) entrevus ces derniers temps contre gravelines et sur la durée avant de m'emballer.

  3. GW

    Si un coach arrive à gagner "à l'européenne" avec les règles JFL et sans un bon centre de formation je lui tire mon chapeau !

    Ca relève du miracle. Même chose pour Giannakis.

    Hé oui les gars va falloir s'inspirer un peu de Collet et Beugnot et former des jeunes !

    Et pour les supporters, accepter les matchs à 60 pts où le meilleur marqueur est celui qui a fait la plus belle série à 3 pts… Ca change des stars de JDC !