ALL STAR GAME

Eric Girard : « Ce match contre Nanterre doit nous aider à croire en nous »

Malgré la défaite contre Nanterre92, le coach du Portel Eric Girard s’est montré relativement positif sur le contenu proposé par ses joueurs.

Si Le Portel ne l’a emporté sur le parquet de Nanterre92, les (très) nombreux supporters venus encourager leur équipe peuvent être fiers de leurs joueurs. Sans Arizona Reid, Darrin Dorsey et Mo Hachad le promu nordiste a parfaitement tenu tête à son adversaire avant de craquer dans le money-time. Pour le coach Eric Girard cette sortie reste malgré tout très positive avec notamment un bon apport du petit nouveau du groupe, l’arrière belge Elias Lasisi.

« Il nous a peut-être manqué un ou deux joueurs blessés en moins. Il ne faut pas oublier que l’on a joué dans Reed, Mo Hachad et sans Darrin Dorsey. Pour une équipe comme la notre c’est quand même pas mal. Quand on est passé devant il nous a peut-être manqué cette expérience des matchs de haut-niveau que Nanterre a depuis longtemps et que nos joueurs n’ont pas du tout. La victoire de Nanterre est logique mais je suis très fier du match que l’on a fait, surtout de la deuxième mi-temps. Défensivement on était très bien. Avec Darrin Dorsey on aurait peut-être pu rêver un peu plus mais gardons les pieds sur terre. Cette deuxième mi-temps est pleine de promesses pour nous. Les joueurs m’ont un peu surpris dans leur capacité à résister car à Monaco et à Chalon on avait été décapité. On n’avait pas existé. Ce soir (hier) on a joué ensemble même si on peut regretter que Frank Hassell n’ait pas été dans le match en première mi-temps. Mais ça va les aider à avancer, à croire en nous. C’est très positif.
Pour motiver une équipe j’ai toujours dit qu’il ne fallait pas dire qu’il fallait éviter les deux dernières places. Çà je l’avais dit dès le début de saison et ça a sans doute du faire rire beaucoup de monde. Mais je crois qu’en terme de management on montre que l’on a confiance en son groupe que l’on a constitué, que l’on travaille dur comme tout le monde, que l’on a de belles valeurs. La motivation doit être toujours de se maintenir car on voit quand même que derrière ça pousse. Mais on doit aussi avoir un oeil devant.
Elias Lasisi ? C’est au-delà de ce que je pouvais imaginer. On a vu pendant sa semaine d’essai son état d’esprit, sa politesse. On a vu qu’il était mort de faim. On a tellement de soucis avec Reed qui est arrivé un peu comme une star et qui finalement n’a presque pas joué que d’avoir des joueurs sains comme est Elias c’est déjà un bonheur.  En plus il a fait cette performance contre Nanterre qui est une des meilleurs équipes françaises. Pour nous il était difficile de trouver mieux qu’Elias. Je pense qu’il confirmera, peut-être pas à chaque fois en terme de points mais quand on a un bon état d’esprit, que l’on écoute, que l’on travaille on réussit ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.