Eric Girard : « Je suis un coach serein »

Malgré la défaite à Levallois, le coach portelois Eric Girard se voulait malgré tout positif.

Au bout de treize journées, Le Portel reste dans le dur. Avec un bilan de quatre victoires pour neuf défaites, les Nordistes ont bien du mal à s’extirper de la zone rouge. Leur série est même de six défaites de rang, dont la dernière en date à Levallois. Pour autant, l’entraîneur Eric Girard se veut optimiste, confiant quant aux ressources de ses joueurs pour s’en sortir.

« Il nous manque cinq minutes au début du match, et trois/quatre minutes en deuxième mi-temps. On manque un peu de discipline. Levallois nous a respecté, mais malheureusement leur faux-pas contre Fos a du les motiver encore plus. Quand les collectifs se valent, c’est le talent individuel des joueurs qui fait la différence. Certains joueurs doutent un peu, forcent les choses. Mais je suis fier de cette équipe-là, qui arrive petit à petit au complet, même si ce soir (hier) il manquait un joueur avec Jean-Victor (Traoré). On progresse mentalement, mais certains joueurs n’ont pas l’habitude du très haut niveau, ou d’avoir du temps de jeu dans des matchs à très haut niveau comme la Jeep Elite. C’est quelque chose que l’on apprend. On voit sur ce premier vrai match de Jay Crockett nous a manqué. Il restera avec nous, il n’a pas été question de le couper. On a juste eu la réflexion de s’il était apte à jouer à ce niveau-là. Aujourd’hui, je suis un coach serein. On est vigilant, mais personnellement je ne suis pas vraiment surpris. On savait que ça allait arriver ».

Crédit photo : F.Blaise

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.