Eric Girard : « Si les joueurs sont ambitieux ça n’est pas moi qui vais les freiner »

Neuvième de Pro A après vingt-trois journées, Le Portel d’Eric Girard ne se fixe pas de limites.

En début de saison on promettait le pire au Portel mais au bout de la 23e journée le promu nordiste occupe une belle neuvième place avec un bilan d’onze victoires pour douze défaites. Si le coach Eric Girard ne parle pas de playoffs, il est clair : ses joueurs ne doivent pas se fixer de limites pour la suite de la saison régulière.

« On savait qu’individuellement on aurait des problèmes pour lutter contre les talents de Limoges. Il n’y avait qu’une solution qui était de jouer ensemble avec quelques coups de folie de certains de nos joueurs. Les joueurs ont été admirables d’envie, d’exécution, de discipline. C’est quand même exceptionnel de nous voir après la 23e journée devant Limoges et pleins d’autres équipes, surtout avec un écart comme ça alors qu’il y’a quelques jours on prédisait Limoges champion de France avec les deux nouvelles recrues qu’ils venaient de prendre. C’était un beau basket, une belle promotion pour ceux qui ne connaissaient pas encore Le Portel. J’ai l’impression que l’équipe ne s’essouffle pas, ne recule pas. Elle joue sans crainte et avec du respect. Onne doit pas se fixer de limites. Si les joueurs sont ambitieux ça n’est pas moi qui vais les freiner. J’espère que pour une nouvelle année consécutive Le Portel va pouvoir marquer le monde du basket et le monde tout court de par ces valeurs que l’on oublie parfois un peu trop souvent dans la vie de tous les jours ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.