Et si Goran Dragic revenait définitivement à la maison ?

Le meneur des Rockets va-t-il profiter du lockout pour revenir à la maison une fois pour toute ?

A 25 ans, Dragic espérait certainement plus de ses premières années en NBA. Après avoir fait ses preuves en Europe entre 2004 et 2008 (Ljubljana, Murcie et Olimpija), l’ex-doublure deSteve Nash n’a jamais vraiment eu sa chance aux Suns. Il faut dire qu’être le back up d’un double MVP ne vous garantit pas un temps de jeu énorme…

Transféré en février dernier à Houston dans un deal impliquant Aaron Brooks, Dragic se retrouve aujourd’hui à nouveau dans la position du back up. Même si Kyle Lowry n’a pas le standing d’un Nash, le jeune meneur (25 ans lui aussi) a connu sa meilleure saison (13,5 pts, 6,7 pds, 4,1 rbds) et a réussi à pousser Brooks vers la sortie. On voit donc assez mal les Rockets miser sur Gradic dans les prochaines années. Surtout que ce dernier pourrait même perdre son poste de 2e meneur au profit du tout nouveau arrivant : Jonny Flynn.

Transféré le jour la draft contre Brad Miller, l’ex-meneur des Wolves devrait très certainement prendre le poste de doublure officielle de Lowry et devrait donc pousser le pauvre Dragic sur le banc… au mieux. Une occasion supplémentaire de motiver le jeune slovène à aller voir ailleurs. L’été dernier déjà, certaines rumeurs avaient circulé sur son compte annonçant qu’il pourrait décider de quitter la NBA pour retourner en Europe. Dragic avait démenti en expliquant qu’il était très heureux aux Suns et voulait y rester le plus longtemps possible (sic).

Goran est cette saison (2011-2012) dans la dernière année de son contrat (2,1 millions de dollars) et sera donc free agent l’été prochain. Si certains clubs devraient être intéressés par ses talents (on pense notamment aux contenders qui recherchent des meneurs désespérément), pas certain qu’il ne décide finalement de retourner définitivement en Europe, à l’image d’unNavarro ou d’un Spanoulis. Et le lockout pourrait bien servir de déclencheur.

Selon certaines rumeurs relayées ce matin par Sportando.net, deux équipes seraient très intéressées par Dragic : les très étranges et très affamés dirigeants du Besiktas et le très sérieux et très solide club d’Olimpija. Si le club slovène qui joue l’Euroleague serait la destination parfaite pour lui sur le papier, le fait qu’ils viennent de s’engager avec Ben Woodside (ex-meneur du BCM) le mois dernier risque malheureusement de compliquer un peu les choses…

 

Quelques highlights :

 

8 points en 1 minute face aux Lakers :

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.