Euro : L’équipe de France se fait surprendre par l’Allemagne

L’équipe de France a raté ses débuts dans la compétition en s’inclinant face à une Allemagne en réussite.

Nando-De-Colo-edf-Une-BAFrance 74-80 Allemagne

L’équipe de France a entamé de la plus mauvaises des manières son Euro. Pris à la gorge en début de match par une équipe d’Allemagne euphorique à longue distance, les Bleus ne sont jamais parvenus à prendre le dessus sur un adversaire qui n’avait rien à perdre. Rapidement menés par une équipe allemande en pleine réussite à l’image d’Heiko Scharffartzik (12 pts, 11 passes)les hommes de Vincent Collet comptent déjà 13 longueurs de retard à l’issue du premier quart. Un déficit rapidement comblé grâce à un bon passage deNando De Colo qui permet alors aux tricolores de revenir dans la partie. Dans un deuxième quart complètement à l’avantage de la France, les Bleus passent un 11-2 en 5 minutes en s’appuyant sur une défense plus agressive. Tony Parker (18 pts) relance alors la machine française et son inspiration permet à Alexis Ajinça de ramener la France à un petit point (31-32). Mais alors qu’on croit les Français enfin sur de bons rails, ce sont bien les Allemands qui virent en tête au repos (39-43). La bonne nouvelle c’est que jusqu’à présent, les Bleus ont su limiter les dégâts à défaut de trouver leur basket.

Malheureusement, ce sont bien les Allemands qui reprennent leur marche en avant sous l’impulsion de Tibor Pleiss (11 pts, 7 rbds) qui fait du mal aux intérieurs français. Les Bleus sont toujours aussi brouillons en attaque et abusent du shoot extérieur. Conséquence, l’écart atteint de nouveau les 10 unités en faveur de la jeune garde allemande. La France est toujours dans le dur mais mais profite d’un temps faible de son adversaire pour appuyer sur l’accélérateur. La rentrée d’un Antoine Diot (8 pts) efficace permet aux tricolores de réaliser un 9-0 en fin de troisième quart et même de reprendre enfin l’avantage en début de quatrième (59-57)

Un dernier acte aux allures de drame qui va tourner à l’avantage d’une équipe Allemande qui retrouve son adresse extérieure au plus mauvais des moments. Nicolas Batum, décevant ce soir (9 pts à 4/11 et une défense pour le moins mollassonne), trouve enfin la mire et entretient l’espoir et donnant trois points d’avance aux siens. Un espoir de courte durée puisque Lucca Staiger (14 pts à 4/7 là trois-points) et Robin Benzing viennent tour à tour crucifier les Bleus à longue distance dans un money time étouffant. Score final, 74-80, les Allemands s’imposent contre les Bleus pour la première fois en sept rencontres. Malmenée en début de match, l’équipe de France a affiché trop de lacunes défensives pour espérer dominer un adversaire pourtant largement à sa portée. En espérant que cette défaite surprise serve d’électro-choc car il faudra l’emporter dès demain sous peine de voir déjà s’envoler toute chance de qualification pour le prochain tour.

Boxscore

FRANCE

Name Min FG 2P FG 3P FG FT Reb AS TO ST BS PF +/- Pts
M/A % M/A % M/A % M/A % O D Tot C D
4 Lauvergne, J. 15 2/4 50,0 2/3 66,7 0/1 0,0 0/2 0,0 3 1 4 0 0 0 0 2 3 0 4
*5 Batum, N. 25 4/11 36,4 3/4 75,0 1/7 14,3 0/0 0,0 1 4 5 5 2 0 0 1 2 -14 9
6 Diot, A. 13 3/4 75,0 1/1 100,0 2/3 66,7 0/0 0,0 0 1 1 0 0 1 0 4 0 14 8
7 Petro, J. 3 0/0 0,0 0/0 0,0 0/0 0,0 0/0 0,0 0 0 0 0 0 0 0 2 0 -9 0
8 Kahudi, C. DNP
*9 Parker, T. 30 6/12 50,0 4/7 57,1 2/5 40,0 4/6 66,7 0 0 0 4 3 0 0 4 7 -15 18
10 Heurtel, T. 6 0/0 0,0 0/0 0,0 0/0 0,0 0/2 0,0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 6 0
11 Pietrus, F. 18 1/1 100,0 1/1 100,0 0/0 0,0 0/0 0,0 0 0 0 0 1 1 0 2 0 8 2
12 De Colo, N. 22 2/6 33,3 0/1 0,0 2/5 40,0 3/3 100,0 0 2 2 0 1 1 0 1 4 -6 9
*13 Diaw, B. 29 3/6 50,0 2/5 40,0 1/1 100,0 0/0 0,0 0 3 3 5 2 0 1 4 2 -19 7
*14 Ajinca, A. 13 2/4 50,0 2/4 50,0 0/0 0,0 2/2 100,0 0 2 2 0 4 0 1 2 3 3 6
*15 Gelabale, M. 25 5/7 71,4 4/4 100,0 1/3 33,3 0/0 0,0 0 0 0 1 0 3 0 0 0 2 11
TEAM/COACH 0 1 1 0 0
TOTAL 28/ 55 50,9 19/ 30 63,3 9/ 25 36,0 9/15 60,0 4 14 18 15 13 6 2 22 22 74
GERMANY
Name Min FG 2P FG 3P FG FT Reb AS TO ST BS PF +/- Pts
M/A % M/A % M/A % M/A % O D Tot C D
4 King, A. 10 0/1 0,0 0/0 0,0 0/1 0,0 0/0 0,0 1 3 4 0 0 0 0 1 0 10 0
*5 Giffey, N. 31 6/6 100,0 5/5 100,0 1/1 100,0 1/1 100,0 1 4 5 0 0 0 0 1 1 15 14
6 Günther, P. 11 0/1 0,0 0/0 0,0 0/1 0,0 2/2 100,0 0 1 1 1 1 0 0 2 1 9 2
7 Zwiener, P. 9 1/2 50,0 1/2 50,0 0/0 0,0 0/0 0,0 2 3 5 0 3 0 0 1 0 -9 2
*8 Schaffartzik, H. 34 5/10 50,0 3/7 42,9 2/3 66,7 0/0 0,0 0 2 2 11 3 1 0 3 7 14 12
9 Tadda, K. 2 0/0 0,0 0/0 0,0 0/0 0,0 0/0 0,0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 -3 0
*10 Staiger, L. 27 5/8 62,5 1/1 100,0 4/7 57,1 0/1 0,0 0 1 1 2 4 1 0 4 3 2 14
*11 Pleiss, T. 28 5/5 100,0 5/5 100,0 0/0 0,0 1/2 50,0 1 6 7 0 3 0 1 2 2 0 11
*12 Benzing, R. 30 7/15 46,7 5/13 38,5 2/2 100,0 3/4 75,0 1 1 2 1 0 1 0 0 4 -4 19
13 Doreth, B. 6 0/0 0,0 0/0 0,0 0/0 0,0 0/0 0,0 0 0 0 0 0 0 0 3 1 -10 0
14 Seiferth, A. 4 1/1 100,0 1/1 100,0 0/0 0,0 0/0 0,0 0 0 0 2 1 0 0 1 0 -1 2
15 Zirbes, M. 8 1/3 33,3 1/3 33,3 0/0 0,0 2/4 50,0 0 1 1 0 3 0 0 3 2 7 4
TEAM/COACH 0 1 1 0 0
TOTAL 31/ 52 59,6 22/ 37 59,5 9/ 15 60,0 9/14 64,3 6 23 29 17 18 3 1 22 21 80

Via Fiba

Récaps de matches, perfs, blessures, équipe de France, retrouvez toutes les infos concernant l’Eurobasket 2013 en cliquant ici

Tags : , ,
Comments

Commentaires (9)

  1. zither

    le coaching de collet a été encore une fois fantastique! bravo!

  2. John

    Concernant notre match:

    – Une catastrophe sur les sorties d'écran, les allemands ont toujours su trouver le shooteur à 3 points dans une position confortable
    – Les intérieurs n'ont servi à rien offensivement: Ajinça (6 pts/2 rbds en 13 min), Pétro (0 point en 3 minutes)
    – Dominés au rebond: 29 rebonds à 18 pour les allemands
    – Comme je le dis, la clé du match était d'annihiler Schaffartzik, Benzing et Pleiss. Résultat: Schaffartzik (12 points/11 passes), Pleiss (11 points à 5/5 et 7 rebonds), Benzing (19 points à 7/15).
    – Les facteurs X côté allemand: Nils Giffey (14 points à 6/6 et 5 rebonds), Staiger (14 points à 5/8)
    – On peut être rassuré sur nos arrières, ils ont fait le boulot offensivement.
    – On a une marge de progression en défense et dans la circulation du ballon.

    Prochain match demain contre les britanniques!

  3. pekovic1er

    j'adore les commentaires de cozette et georges mais ca me fait bizarre de voir la retransmission de canal.
    beugnot qui critique collet, qui commente le jeu des intérieurs français, le truc de ali, bref il n'y a pas que l'edf qui n'a pas bien commencé son euro.

  4. pekovic1er

    sur le match, je suis un peu déçu par flo, bobo, petro et par la fluidité de l'ensemble.
    c'est dommage on sent le talent mais bon il y a pas de grinta sauf chez le moniteur et chez lauvergne ce soir

  5. Blutch87

    Quand on regarde les stats, il y a des chiffres inquiétant: le+/- de Parker(-15), Batum (-14) et Diaw (-19)!!

    Cela fait ressortir le coté "nuisible" des titulaires quand ils ne sont pas dans le coup et l'obstination de Collet à les laisser sur le terrain alors que l'équipe tourne mieux quand ils sont sur le banc! :s

  6. Nath

    Positivons : il ne peut s'agir que d'une technique à l'espagnole ou à la grecque, soigneusement calculée afin d'obtenir un parcours favorable et sur-mesure jusqu'à la finale. Je ne vois que ça.