Euro : L’Italie fait tomber l’Espagne après prolongation

Une défaite de l’Espagne laisse toujours songeur. Celle-ci a été provoquée par une équipe d’Italie qui n’a rien lâché et s’est imposé au terme d’une prolongation maîtrisée.

Marc-GasolOn aurait presque pu croire à une nouvelle stratégie malicieuse des Espagnols en cas de défaite. Un premier quart-temps famélique de la part du 5 majeur de a Roja nous a laissé dans le doute. Ce sont d’ailleurs les benchers de la Roja qui ont stoppé l’hémorragie. Chaud comme la braise au shoot (2/3 à 3 pts pour Marco Bellinelli dans le premier quart-temps), les Italiens avaient pris une belle avance dans cette rencontre, passant un 24-12 aux champions en titre. Mais Sergio Rodriguez en sortie de banc a sonné la révolte pour les Espagnols avant que Marc Gasol ne reprenne les clés de la maison dans le troisième quart-temps. 15 pts, sur les 19 de son équipe, en 10 minutes, une domination de mammouth dans la peinture. Who’s the boss ? Le frère de Pau a fait une démonstration de son immense talent pour rappeler que l’Espagne était plus que jamais candidate à sa propre succession dans cet Eurobasket.

Et le problème avec l’Espagne, c’est qu’elle est une équipe composée de multiples (trop ?) talents. Sergio Rodriguez était particulièrement actif ce soir. Le barbu espagnol a fait danser la défense italienne et  servi ses coéquipiers sur des plateaux d’argent. Mais Les Italiens n’ont pas baissé les bras et ont tenté tant bien que mal de revenir dans le match. Alessandro Gentile et Pietro Aradori ont ramené la Squadra à deux longueurs de ses adversaires dans le money time. Les deux joueurs ont complètement changé la donne. L’Espagne, qui s’envolait tranquillement vers une nouvelle victoire, vu le vent tournait. Sergio Rodriguez a eu l’occasion, avec deux lancers francs à 20 secondes de la fin (68-70), de donner un peu d’air à son équipe mais en vain. Luigi Datome a finalement offert une nouvelle chance à l’Italie avec un lay up au buzzer pour la prolongation.

Dans l’overtime, les Italiens, plus combatifs, ont pris le contrôle de la rencontre et ont profité d’une baisse d’intensité ( ?) de la défense espagnole pour s’imposer. L’Espagne s’incline malgré un Marc Gasol à 32 pts. L’Italie rencontrera la Lituanie en quart de finale alors que les Espagnols seront opposés aux Serbes…

Tags : , ,
Comments

Commentaires (1)

  1. DBZ

    Ce match est une honte pour le basket européen, les pivots espagnols qui s'écartent pour laisser passer les joueurs italiens marquer à l'intérieur, c'est ridicule! Bien sûr qu'ils ont fait express de perdre pour s'offrir la Serbie dans les quarts, mais là il n'y aura plus de calculs, il va falloir jouer – pour de vrai.