Eurobasket 2017 : Le programme des quarts, ça va chauffer !

Les choses sérieuses commencent avec le début des quarts de l’Eurobasket disputés mardi et mercredi.

Eurobasket 2017, le programme des quarts de finales

Mardi 12 septembre

Allemagne – Espagne à 17h45

Deux jours plus tard, il est encore assez difficile d’avaler la pilule. Alors qu’un nouveau choc (et une nouvelle fessée) entre les deux rivaux historiques, Français et Espagnols, se profilait à l’horizon, ce sont bien Dennis Schroder et ses partenaires qui vont défier les champions d’Europe en titre. Duel entre deux meneurs NBA et entre deux équipes qui aiment shooter… une rencontre explosive à défaut d’être équilibrée ?

Slovénie – Lettonie à 20h30

En voilà une affiche particulièrement savoureuse et intéressante. Si cet Eurobasket 2017 n’attire pas les foules, ceux qui penseront à se brancher devant le match ne regretteront sans doute pas. La Slovénie et la Lettonie sont deux des meilleures équipes du tournoi jusqu’à présent. Elles pratiquent un basket très, très plaisant et spectaculaire. Et en plus, quelques-uns des meilleurs joueurs de la compétition – Kristaps Porzingis, Luka Doncic, Goran Dragic, Janis Timma – seront face-à-face ce soir. A ne (vraiment) pas manquer.

Mercredi 13 septembre

Grèce – Russie à 17h45

Les deux équipes surprises ! La Grèce n’était pas attendue à ce stade de la compétition, la faute à ses absents (surtout Giannis Antetokounmpo). Surtout après son premier tour encore plus moche que celui de l’équipe de France. Quant aux Russes, ils ont pris l’habitude de se terminer à la vodka après chaque match depuis 2013. Pour oublier. Ils le font toujours, mais pour célébrer. Portée par Alexey Shved, la sélection est revenue en force sur le devant de la scène européenne et elle a même éliminé la Croatie au tour précédent. Deux nations légendaires en plein renouveau, une place en demi-finale.

Italie – Serbie à 20h30

La Serbie est du genre à se faire peur et l’Italie est capable de tout. Bref, ce quart de finale s’annonce plus indécis qu’il n’y paraît.

Crédit photo : FIBA

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.