Eurochallenge : Nanterre s’offre un rendez-vous avec l’histoire

Au terme d’un match compliqué, Nanterre a battu Francfort 84 à 79 et s’offre ainsi la finale de l’Eurochallenge.

Nanterre le savait avant la rencontre : affronter Francfort ne serait pas une partie de plaisir, les Allemands étant réputés pour leur défense plutôt rugueuse et leur impact à l’intérieur. Mais c’est la JSF qui la première a su imposer son tempo avec dans le rôle de l’artificier Mykal Riley. Par ses deux trois points l’ailier a pu parfaitement lancer son équipe. C’est dire que sa sortie sur une blessure (le staff a parlé d’une suspicion de fracture de fatigue) à la septième minute a fait mal. Elle a en effet marqué un petit temps d’arrêt pour la JSF qui a eu du mal à jouer dans la raquette.  Michael Morrison a ainsi fait particulièrement mal (10 points dans la première mi-temps) en profitant des erreurs défensives de son adversaire. Par chance, Nanterre a pu compter sur l’adresse de Jamal Shuler (15 points dans la première mi-temps) qui a pris ses responsabilités après la sortie de Riley (45-37 à la mi-temps).

Le serial scoreur a continué à maintenir la pression au retour des vestiaires bien aidé par le meneur TJ Campbell. Malgré quelques petites micro-baisses de régime, la JSF a donné une impression de contrôler son match jusqu’au moment où les Skyliners, outre les points gagnés après les rebonds offensifs, ont commencé à trouver la mire à trois points (64-61 à la 40e). Sous pression, la JSF Nanterre a alors vu progressivement son avance se réduire comme peau de chagrin. A l’entrée du money-time Francfort a même pu mener pour la première fois de la rencontre après un trois points de Jacob Burtschi (69-67). Il a fallu que la paire Weems/Jaiteh redouble d’efforts afin de booster l’équipe francilienne. Les deux intérieurs ont été héroïques dans l’investissement défensif. C’est d’ailleurs le trois points de Weems dans la dernière minutes qui a définitivement fait pencher la balance.

Pour Nanterre le rendez-vous est donc pris pour la finale et l’histoire dimanche à 18h.

Les stats

Crédit photo : Claire Macel

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.