Eurocoupe Last 16 : la surprise Ulm

La deuxième journée du Last 16 s’est achevée et un club allemand a créé la surprise.

Deuxième journée du Last 16 et toujours aucun club français à l’horizon. Si les gros ont globalement tenu leur rang, tel n’a pas été le cas de l’Unics Kazan. Les Russes, qui avaient pourtant botté les fesses du Galatasaray, en déplacement (!), la semaine passée, ont subi les foudres des Allemands d’Ulm (87 – 95).

L’ancien strasbourgeois Chuck Eidson a sorti une prestation canon pour le chaudron de la Volga (31 pts, 10 rbds, 36 d’éval), mais les coups de boutoir de Per Guenther (19 pts, 28 d’éval) et Josh Bryant (18 pts, 13 rbds, 27 d’éval) ont fait la différence. De quoi relancer le suspense d’un groupe L très dense.

Dans le Groupe J, ça commence à sentir le roussi pour Bilbao. Déjà défait par Valencia en ouverture, les Basques se sont une nouvelle fois incliné (99 – 76). Face à Riga, les partenaires d’Adrien Moerman (0 pt et un joli -4 d’éval en 10 min) se sont fait foudroyer par l’ex-malaguenos Earl Rowland (30 pts, 36 d’éval). Il faudra désormais réaliser un parcours sans faute pour se qualifier.

Les résultats : 

Group I
Triumph Lyubertsy vs. Budivelnik Kiev
84-85
Banvit Bandirma vs. Buducnost VOLI
89-80
Group J
VEF Riga vs. Uxue Bilbao Basket
99-76
CEZ Nymburk vs. Valencia Basket
77-82
Group K
Lok. Kuban vs. Stelmet Zielona Gora
96-87
Spartak St. Petersburg vs. Cajasol Seville
78-59
Group L
Unics Kazan vs. Ratiopharm Ulm
87-95
Cr. Zvezda Telekom vs. GS Medical Park
74-91
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires (6)

  1. moneyinthebank

    c'est trop loin pour les clubs français……… et trop fatiguant l'europe :))))

    en espagne tu peux jouer le vendredi soir en EL à tataouine et le dimanche à midi en ACB !!!

    c'est comme aux entrainements faut travailler les fondamentaux , mais nous on est plus forts que les autres , la preuve on a plein de joueurs en NBA…….

  2. moneyinthebank

    et encore il avait meme pas terminé la saison le michel , beugnot à varese mais c'est peu très peu et on n'en parle pas beaucoup du niveau des coachs français