EuroCup : Le BCM et la SIG perdent, Nanterre gagne

Deuxième journée du Last 32 d’EuroCup et fortunes diverses pour les représentants français. Comme d’habitude en fait.

steven gray (5)Aykon TED Ankara-BCM Gravelines Dunkerque : 71-68

Ambiance de folie dans l’Ankara Arena, où l’on pouvait compter une soixantaine de spectateurs (en incluant les officiels de la table de marque). Du coup, les Maritimes se sont crus à l’entrainement et ont balancé 3 tirs à 3 points sur la première minute du match (3/10 après le premier quart temps et 7/31 au final). Défensivement, le BCM a su limiter Vladimir Golubovic (17 points à 8/14), l’ennemi public n°1 en EuroCup, mais ont été surpris par Vanaj Plisnic. A la fin du premier quart temps, Yannick Bokolo trouvait Marcus Lewis (17 points et 8 rebonds) et permettait à son équipe de rester au contact (21-19). Le deuxième quart temps fut plus défensif. Les Turcs continuaient de jouer sur leurs intérieurs, notamment le babar Kamer Davud (6 points et 5 rebonds), pendant que le BCM alternait plutôt bien le jeu intérieur et les tirs de loin. Le BCM pointait en tête à la mi-temps (39 à 35). Dès le retour des vestiaires, les joueurs d’Ankara ont mis une grosse pression (13-2 après 5 minutes). Sauf qu’en raison d’un jeu offensif limité, Ankara se remettait à galérer pendant que les Maritimes revenaient au score (54-51 après le 3e quart temps). Steven Gray (16 points) redonnait de l’espoir à son équipe au début de la dernière période. Malheureusement, les Turcs dans un style plus patient, plus propre et plus collectif, créaient un nouvel écart dans les dernières minutes. Revenus à 2 points, les Gravelino-Dunkerquois ont vu leurs espoirs s’envoler sur une perte de balle de Marcus Lewis à 4 secondes du terme.

Pinar Karsiyaka-JSF Nanterre : 79-84

Selon les GM d’Euroleague, la JSF Nanterre était la 4e équipe la plus chiante à jouer en Euroleague. En EuroCup, ça n’a pas trop changé. Avec les problèmes rencontrés entre la Turquie et L’équipe 21 pour la diffusion du match, on commence donc notre résumé à partir du milieu du troisième quart temps, période durant laquelle on a définitivement perdu espoir d’entendre la douce voix de Christophe Denis. Auparavant, la première mi temps a été remportée 38 à 24 par la JSF, grâce notamment à Trenton Meacham (11 points sur ses 28 points à la fin). Mais l’axe, Dixon-Batista a permis à Izmir de refaire son retard dans le troisième quart temps (55-60). Dans les 10 dernières minutes, Deshaun Thomas est sorti de sa boite (17 points) mais le duo Dixon-Batista veillait. Puis Sergii Gladyr a pris le relais (15 points) mais le duo Dixon-Batista répondait. Enfin, Trent Meacham a rentré un gros 3 points et cette fois, le duo Dixon-Batista n’a pas répondu. Nanterre empoche un 2e succès en 2 rencontres.

Ah oui sinon, Bobby Dixon : 21 points, 7 rebonds et 6 passes. Esteban Batista : 24 points et 9 rebonds. Les autres joueurs d’Izmir : RAS.

Strasbourg IG-Khimik Yuhzne : 72-78

Après la rencontre à Berlin, la SIG nous a refait le coup de la panne dans le money time. Pourtant, tout avait bien commencé. Comme la semaine dernière, Romain Duport assurait à l’intérieur (20 points et 9 rebonds) et faisait oublier Alexis Ajinça. A ses côtés, Ricardo Greer faisait le taff aussi (16 points). Malheureusement, les joueurs de Vincent Collet ont pris l’eau en 2e mi-temps et ont encaissé 51 points sur cette période. La défense qui avait limité Dijon à 54 points samedi dernier, a été complètement perforée par Jamal Shuler (25 points) et Roméo Travis (17 points et 7 rebonds). Pour Strasbourg, Bootsy Thornton est resté discret avec 9 points à 3/8 aux tirs.

La SIG, comme le BCM, se retrouvent avec 2 défaites dans ce Last 32.

Les autres rencontres :

– Le Khimki Region Moscou a démoli le Maccabi Haifa (87-48). Les Israéliens ont mal vécu le fait de jouer à 16h30. Pas Kresimir Loncar qui a compilé 18 points et 10 rebonds.

– Ça Banvit, mais c’est précoce ! Après un gros premier quart temps (gagné 26-21), l’équipe d’Itoudis s’est écroulée à Jerusalem et a finalement perdu 92 à 73. Yotam Halperin a scoré 16 points et filé 6 passes.

– Posé sur son canapé, Blake Schilb n’a rien pu faire pour empêcher la défaite de Crvena Zvezda à Novgorod (86-75). Luke Babbitt a scoré 25 points pour les Ukrainiens.

– Le Panionios (battu à Bilbao, 93-62) et Union Olimpija (battu à Kiev 88-76) continuent leurs jubilés.

– Dans le choc de la journée, UNICS Kazan a battu Valencia (82-75). Malgré les soldes chez Lafayette (11 points et 6 passes), Valencia n’a pas réussi à stopper Andrew Goudelock (18 points) et Kostas Kaimakoglu (19 points).

– RIP Montepaschi Siena. Défaite à Nymburk (78-75).

– A Bamberg, Brose Baskets a battu Sassarri (83-72). Eddie Viator a répondu présent et Anton Gavel (21 points) a fait sauter la banque Sarde.

Crédit Photo : Valentin Delrue

Tags : , , ,
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires (3)

  1. Grinchy

    Super résumé! Juste une précision: Novgorod est en Russie (pas en Ukraine)