ALL STAR GAME

EuroCup : Bilan du premier tour

La première phase de l’EuroCup est terminée. C’est l’heure du conseil de classe, avec les bons et les mauvais élèves.

Le premier tour de l’EuroCup est terminé, place au vrai basket. Comme tout bon français, vous ne vous êtes intéressés qu’aux groupes A, B, C et D. C’est dommage, vous avez raté de sacrées belles performances.

Solo DiabatéLe bilan des clubs français :

L’Elan Chalon avait une belle tête de cancre en début de saison, de mauvais résultats et une seule victoire peu glorieuse contre le Spirou Charleroi pendant la phase aller. Et puis, Jean Denys Choulet est arrivé sans se presser, son premier match à Bilbao, porteurs de grands espoirs pour l’Elan de Bourgogne. Les Chalonnais ont taffé, prouvé qu’ils avaient les arguments pour passer. La phase retour fut celle d’un potentiel qualifié (3V-2D), avec comme gros regret, la courte défaite face à Sassari (80-82). Comme quoi, la qualification tient parfois à peu de choses… Avec seulement, 72,7% aux lancers francs sur ce premier tour, les Chalonnais savent ce qu’ils peuvent améliorer.

Des regrets, on peut en avoir aussi du côté de l’ASVEL. L’irrégularité à la française, capable de battre une armada espagnole puis d’exploser à Ljubljana. Le non match à Paris durant la phase aller leur a sûrement coûté la qualification. Ou alors ce fut la défaite en prolongations du PL à Ljubljana. Ou la deuxième défaite contre le PL, puisque les Franciliens ont été excellents lors des 2 confrontations franco-françaises. Le PL qui a lui même battu Ljublana au retour. Vous suivez ? Bref, les clubs français du groupe C ont pris l’EuroCup comme un couple fraichement divorcé. En garde alternée et en se tirant dans les pattes dès que possible.

Du coup, on aurait bien filé les encouragements à l’équipe du MSB. Sauf que, comme l’an passé, les Manceaux se sont loupés sur l’examen final. Celui qu’il ne fallait pas rater. Il a manqué un Dashaun Wood au MSB (16,4 points de moyenne avant sa blessure), un patron. Si seulement la prolongation à Cantu avait basculé dans l’autre sens…

Finalement, le bon élève a été le BCM Gravelines Dunkerque. Ils ont fait le taff durant les deux premiers trimestres avant de s’écrouler au troisième. Classique. Mais l’important était là, un passage au Last 32, le deuxième tour qui regroupe tous les intellos de l’Europe et les recalés du très sélectif Top 16. Et là ça ne va pas rigoler comme en Erasmus, il n’y aura plus de soirées à Mons ou Rome, mais des gros matchs toutes les semaines !

Les autres groupes :

Pour leur premier match de la saison en EuroCup, les Bisons Loimaa ont accueilli 6142 spectateurs dans leur salle. Le basket finlandais plus populaire que le basket français ? Vous avez 3 heures. En attendant, l’URSS a marché sur cette première phase : Nzhny Novgorod, Khimik Yuhzne, UNICS Kazan et les banlieusards du Khimki Moscou rejoignent le Last 32. Les clubs israéliens sont également reçus 2/2 avec le Maccabi Haifa et Hapoel Jerusalem. Bonne nouvelle, les débats autour d’un deuxième club israélien en Euroleague vont pouvoir reprendre.

Le Panionios d’Errick Mc Collum (20,2 points par match) complète la liste, tous comme les Turcs du Pinar Karsiyaka, du Besiktas, d’Ankara et Banvit qui ont assuré. C’est un 4/4 pour les clubs turcs engagés. Côté ancien de Pro A, Sammy Mejia est parfaitement utilisé par Itoudis à Banvit, il finit ce premier tour avec 14,2 points et 5,2 rebonds.

Mike Gélabale ADCôté français, Mike Gelabale termine ce premier tour avec un bilan de 9 victoires pour 1 seule défaite avec son Khimki, et une moyenne de 8,3 points et 2,3 rebonds.

Les énarques du premier tour :

Mouphtaou Yarou : 17,1 points et 13,1 rebonds

Avec un record de 43 à l’évaluation, le prospect de Radnicki a marché sur ce premier tour. A seulement 23 ans et non drafté après un cursus unversitaire à Villanova, le Béninois réussit sa première expérience européenne. En Serbie, comme par hasard. Rendez vous au Last 32, petit.

Esteban Batista : 16,7 points et 8,1 rebonds

Première réponse, l’ancien prospect NBA est toujours en vie. Il se porte bien en plus. Après s’être perdu à l’Anadolu Efes, il ressuscite du côté d’Izmir avec un joli 41 d’évaluation (27 points et 16 rebonds) face à Igokea. L’autre Batista a toujours l’air un peu en surpoids, mais peut vous marcher dessus à tout moment.

Vladimir Golubovic : 20,3 points et 10,4 rebonds

Tout simplement et de très loin, la meilleure évaluation du premier tour. Avec 20 points ou plus sur 6 matchs sur 9, on ne peut pas dire que Vlad ait été gêné. Le genre de joueur pour qui la première phase ressemble à un échauffement avant la vraie compétition. Ses coéquipiers d’Ankara devront tout de même hausser leur niveau de jeu au Last 32 pour l’aider à aller en 1/8e…

Bobby Dixon : 19,6 points et 5,8 passes

Cocorico ! Ancien routier de Pro A, Dixon s’est éclaté avec son Pinar d’Izmir. Serait ce lui le meneur qui manque à l’ASVEL ? Le pétard américain a gagné en régularité et n’a pas semblé en difficulté sur ce premier tour. L’axe 1-5 d’Izmir se porte plutôt bien.

Les petits nouveaux :

Pas assez bons pour l’élite européenne, ils viennent densifier le Last 32 : Strasbourg, Lietuvos Rytas, Crvena Zvezda, JSF Nanterre, Budivelnik Kiev, Montepaschi Sienne, Zielona Gora et surprise le Brose Baskets de Bamberg.

Ce qui nous donne pour ce Last 32 :

Groupe I : JSF Nanterre, Cantu, Ratiopharm Ulm, Pinar Karsiyaka

Groupe J : Brose Baskets, Banco Sardegna, BCM Gravelines-Dunkerque, Aykon TED Ankara

Groupe K : Montepaschi Sienne, Khimki Moscou Région, Macabi Haifa, CEZ Nymburk

Groupe L : Crvena Zvezda, Nizhny Novgorod, Panionios Athènes, Bilbao Basket

Groupe M : Kiev, Olimpija Ljubljana, Hapoel Jerusalem, Banvit

Groupe N : Strasbourg IG, Alba Berlin, Khimik Yuzhne, Radnicki Kragujevac

Groupe O : Zielona Gora, UNICS Kazan, Ostend, Valencia Basket

Groupe P : Lietuvos Rytas, Besikats, Cedevita Zagreb, CAI Zaragoza

On les retrouve à partir du 7 janvier pour les débuts du Last 32.

Crédit Photos : Valentin Delrue et Ann-Dee Lamour

Tags :
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires (3)

  1. Gorgon

    Super bonne idée de parler de l'EuroCup! Thank you M. Fougeron!

  2. someone

    Le PL et l'ASVEL auraient pu s'arranger pour qu'au moins un des 2 passe le premier tour.

  3. mimil

    Apparemment depuis l'Eurobasket, le basket est devenu très populaire en Finlande et c'est vrai qu'ils avaient une jolie équipe