Eurocup : Bilan du Last 32

La deuxième phase de l’Eurocup a vu les deux clubs français briller et rejoindre les 1/8e de finale. Toutefois, des individualités ont brillé également, c’est le cas d’Adrien Moerman, notre MVP de ce Last 32.

Howard Fofana WeemsOn ne cessera jamais de le répéter : Chaque année, le plateau de la deuxième compétition européenne est plus relevé que l’année précédente. Des grands clubs européens sont tombés dès ce Last 32. La première équipe surprise est donc le Valencia Basket. Le club le plus titré de la compétition (3 victoires) a subi 3 revers dont 2 face au CSP Limoges. Après avoir battu Barcelone, Madrid, Malaga en Liga Endesa, la nouvelle équipe d’Antoine Diot n’a pas résisté au CSP nouveau de coach Vujosevic et de Bo McCalebb.

Dans le rayon flop, il faut également citer le Maccabi Tel Aviv. Sorti dès le premier tour d’Euroleague, le Maccabi a fait un passage expresse en Eurocup et termine avec 2 victoires pour 4 défaites. Le Maccabi est malade cette saison, l’équipe bancale n’a pas fait le poids dans le groupe « de la mort » de ce Last 32 (Unics Kazan, Novgorod, Ljubljana).

Les banquiers de Sassari viennent compléter notre podium. Après un joli 0 pointé en Euroleague, l’équipe italienne est passée à côté de son Last 32 avec des défaites face à Szolnoki Olaj et Zaragoza. Fin d’aventure européenne donc pour la bande à Marquez Haynes.

Au rayon des satisfactions, Strasbourg n’a pas flanché cette année au Last 32. L’équipe de Vincent Collet était qualifiée après 4 rencontres et s’est payée le luxe de choisir son adversaire pour le prochain tour. L’équipe allemande d’Oldenburg se présentera face à la SIG en confiance, avec 4 victoires contre les clubs de Pro A cette saison.

D’autres favoris ont tenu leur rang, c’est le cas du Bayern Munich, de Milan, de Kazan et de Galatasaray.

L’élite de l’Eurocup :

Moerman-MVPAdrien Moerman (Banvit Bandirma) : Notre MVP de cette phase. L’ancien limougeaud a marché sur ce Last 32 avec 26 d’évaluation moyenne en 6 rencontres. Après avoir détruit son ancienne équipe de Bilbao (25 points), l’ailier français a sorti un match de mammouth face à Ulm : 19 points et 14 rebonds, avec un seul tir manqué. Grâce à Moerman, Banvit a terminé avec le même bilan que le Bayern Munich dans le groupe G.

Bracey Wright (Pinar Karsiyaka Izmir) : Arrivé il y a quelques semaines, l’ancien parisien s’est parfaitement adapté à Izmir. Il a terminé avec 23 d’évaluation dont un match référence contre Trabzonspor. Attention, l’équipe turque performe toujours en compétition européenne…

Bo McCalebb (CSP Limoges) : Après un début de Last 32 logiquement timide (en raison d’une arrivée tardive), l’ancienne star du Partizan Belgrade a changé le visage du CSP Limoges. Décisif, il a réalisé une magnifique performance face au PAOK Thessalonique : 24 d’évaluation en 16 minutes de jeu. Comme lors de ses débuts, McCalebb est capable de changer le cours d’un match…

Mais aussi : Stephane Lasme et Blake Schilb (Galatasaray), Alex Renfroe (Bayern Munich), Krunoslav Simon (EA7 Milano).

Les 1/8e de finale de l’Eurocup seront à suivre du 23 février au 2 mars :

Crédit photo : F.Blaise (Une), Lecocq/LNB

 

 

Tags : , , ,
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.