EuroCup : Chute du BCM et de la SIG face aux Allemands

Pour cette première journée du Last 32 en EuroCup, deux clubs français affrontaient deux clubs allemands. Une épreuve difficile pour nos représentants.

Le hasard fait parfois bien les choses, l’ALBA Berlin tombeur du BCM au premier tour de l’EuroCup recevait la SIG ce soir. Pendant ce temps là, c’est Bamberg, ancien adversaire de Strasbourg en Euroleague, qui se rendait à Gravelines. L’EuroCup part. II, c’est parti !

rousselle (4)BCM Gravelines Dunkerque-Brose Baskets : 67-86

Bamberg avait pris l’habitude de perdre à l’extérieur en Euroleague (une seule victoire cette saison à Istanbul). Arrivé en EuroCup, les habitudes changent. Les Allemands ont globalement maitrisé cette rencontre, à la manière d’un duel entre Angela et Nicolas ou François. Adroits de près et de loin (62% à 2 points et 40% à 3 points), les joueurs de Bamberg ont su trouver les bonnes positions de tirs, pendant que les Maritimes s’obstinaient de loin (3/19 à 3 points). Jonathan « Monsieur premier tour d’EuroCup » Rousselle n’a cette fois ci pas trouvé la faille (6 points et 3 passes). Face au collectif allemand (28 passes décisives !), les seuls résistants français ont été Ousmane Camara (8 points et 12 rebonds aspirés) et Steven Gray (18 points). A signaler, le perfect de D’Or Fisher avec 20 points et un 9/9 à 2 points, ça vaut bien une petite blague : Fisher avait des mains en Or ce soir… Bref, prochain match pour le BCM à Ankara.

ALBA Berlin-Strasbourg IG : 72-70

Les joueurs de Vincent Collet étaient en mode Blitz ce soir avec un 9-2 collé aux locaux après 5 minutes de jeu. Bootsy Thornton a fait une entrée agréable avec 11 points marqués. Mais sa prestation parait bien faible à côté de celui qui a tenu la baraque alsacienne : Romain Duport. Alors que la SIG cherche un pivot pour remplacer Alexis Ajinça, l’ancien havrais a sorti une grosse performance avec 19 points et 8 rebonds. Faudrait pas que les Pelicans viennent l’attraper lui aussi. Malheureusement, cette prestation n’a pas suffit pour s’imposer chez Jessica. L’ALBA a tiré avec adresse (10/22 à 3 points) et a pris ce match qui pourtant aurait dû finir dans la besace alsacienne. Une histoire de money time mieux géré par David Logan (24 points) et ses coéquipiers. Un tir à 3 points qui ne rentre pas et c’est la victoire qui s’envole. Strasbourg reçoit le tennisman Mikhail Yuhzne la semaine prochaine.

En bref, dans les autres rencontres :

– Sammy Mejia a scoré 16 points dans la victoire de Banvit face au Budivelnik Kiev (92-85). Comme quoi battre Kiev chez soi, ce n’est pas compliqué…

– UNICS Kazan est allé battre Zielona Gora (77 à 72), match plein pour Chuck Eidson avec 13 points, 7 rebonds et 4 passes.

– Zvezda a giflé Bilbao (105-87) avec un grand Boban Marjanovic (14 points et 12 rebonds).

– Le gamin Jusuf Nurkic (1994) a planté 14 points dans la victoire de Zagreb à Zaragoza.

– Juan Palacios a tapé le 25 d’évaluation avec Lietuvos Rytas, mais a perdu au final 101-103 contre le Besiktas de Ronaldinho et de Sundiata Gaines (18 points et 7 passes).

Crédit Photo : Valentin Delrue

Tags : , ,
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires (6)

  1. John

    Les resultats de ce soir montrent l’avance qu’a pris la Bundesliga par rapport à la Pro A. Les effectifs de l’Alba et de Bamberg sont supérieurs à ceux de la SIG et du BCM.

    Strasbourg à affronté une équipe berlinoise qui disputait son 3ème match en 7 jours, donc ils étaient complètement cramés. Mais le talent de Logan a fait la différence et mais aussi l’apport non -négligeable de Reggie Redding qui est très complet.

    D’ailleurs les clubs allemands font 3/3 ce soir avec la belle victoire d’Ulm contre un Pinar de mauvaise qualité qui n’arrête plus de perdre depuis 1 mois. Ulm a largement les moyens d’embêter Cantu et Nanterre car ils sont très complet et ne dépendent plus uniquement du rendement de John Bryant.

    A noter aussi les larges victoires de Valence (+30) contre Ostende et des banquiers sardes de Sassari (+40) contre TED Ankara encore emmené par un trio Green/Green/Thomas très efficace malgré un excellent Gobulovic (il finit encore en double-double).

    Les russes font 3/3 avec les victoires de Kazan, Khimki et Novgorod. En plus ce ne sont que des victoires à l’extérieur!!!!

    Mon Dieu, Sienne va t-il faire pitié en Eurocoupe? Ils n’ont jamais été en mesure d’inquiéter les moscovites! (En plus il manquait Paul Davis pour Khimki alors j’imagine même pas si il aurait été là).

    Les clubs israéliens font aussi 2/2 dans des victoires serrés!