Eurocup : L’Asvel se fait peur, Strasboug façon patron Dijon à qui perd gagne

Retrouvez tous les résultats des clubs français en Eurocup.

Strasbourg-Bonn : 76-48
La Bonn opération de la soirée est à mettre à l’actif de la SIG qui a su tenir son adversaire à moins de cinquante points. Le dernier quart-temps (24-6) n’a ainsi été qu’une formalité. Face à la domination écrasante de ses joueurs, Vincent Collet a même pu offrir quelques minutes au jeune Antony Labanca (7 points). Plus que jamais la SIG s’impose comme une équipe à suivre pour le reste de la compétition.

Asvel-Artland Dragons : 84-83
Après avoir rendu hommage à Alain Gilles disparu hier mardi, l’Asvel, qui a joué sans David Andersen, a eu toutes les peines du monde à se disposer d’Artland. Alors qu’ils avaient dix points d’avance avant le dernier quart-temps, les Villeurbannais ont failli craquer mais Amara Sy a joué comme un vrai leader (19 points et 2 rebonds) dans le money-time. Si l’attaque montre des signes d’amélioration, l’Asvel doit encore fournir de gros efforts en défense pour devenir une équipe plus compétitive.

Ostende-Dijon : 80-71
Sur la parquet des Belges d’Ostende, Dijon n’a pas vraiment eu la patate, le 18-4 encaissé dans le deuxième quart-temps en étant la meilleure illustration. Le trio Serron/Ponitka/Prince a fait particulièrement mal à la défense bourguignonne avec 45 points. Cependant, la JDA n’a pas tout perdu puisque les joueurs de Jean-Louis Borg ont conservé le pointaverage. Une bonne chose dans l’optique de la course au Last 32.

Nymburk-Nancy : 89-80
Toujours privé de Florent Piétrus, le Sluc s’est incliné à l’extérieur sur le parquet des Tchèques de Nymburk malgré le double-double de Randal Falker (11 points et 11 rebonds) et les 22 points de Darius Adams. Le petit coup de mou du deuxième quart-temps (28-21) aura finalement coûté très cher aux hommes d’Alain Weisz.

Crédit photo : Mercieca

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.