ALL STAR GAME

EuroCup : Le BCM avance, première pour l’ASVEL

Soirée mitigée pour les clubs français engagés en EuroCup avec 2 victoires et 2 défaites.

BCM Valentin DelrueOn commence par les winners du soir : le BCM (2V-0D) mène la danse dans le Groupe D en compagnie de l’ALBA Berlin. Dans le Groupe C, l’ASVEL empoche sa première victoire.

BCM Gravelines Dunkerque-Telekom Baskets Bonn : 74-66

Les semaines se suivent et se ressemblent pour le BCM. Une petite défaite en championnat et une grosse victoire en EuroCup. Après avoir découvert la compétition la semaine dernière, Jonathan Rousselle a une nouvelle fois bien drivé son équipe (9 points et 2 passes). Un deuxième quart temps parfait (28-12) a permis aux Nordistes de se mettre à l’abris. Grâce à l’abattage de Marcus Lewis (16 points et 7 rebonds), les locaux ont même vu leur avantage grimper à 21 points en milieu de troisième quart temps. Mais les Allemands n’ont jamais cessé d’y croire et Benas Veikalas (18 points) a ramené son équipe à seulement 7 points dans le money time (69-62). Trop tard pour essayer de surprendre le BCM qui l’a emporté 74-66.

Le BCM aura l’occasion de continuer son sans faute la semaine prochaine avec la réception de Mons Hainaut (0V-2D).

ASVEL-Olimpija Ljubljana : 64-56

Champagne Showers à l’Astroballe où l’ASVEL a remporté son premier match de la saison. Après un début de match raté lundi, cette fois-ci la Green Team a pris 10 points d’avance (20-10) avant de se faire rattraper à la mi-temps (30-28). Chris Wright, proche de la sortie, est alors sortie de sa boite pour emmener son équipe (12 points et 4 rebonds). Néanmoins, les visiteurs ont souvent répondu par l’intermédiaire de Deividas Gailius (18 points et 6 rebonds). Abordant le money time avec une légère avance (59-56 à la 39e), les joueurs de Pierre Vincent ont pu compter sur un dernier tir de Marko Keselj (5 points) pour se mettre définitivement au chaud.

On espère que Pierre Vincent a enregistré le match Varese-Paris Levallois sur une autre chaîne qu’Eurosport ce soir, sinon il ne verra pas grand chose… L’équipe italienne est le prochain adversaire de l’ASVEL en EuroCup.

Les perdants de cette soirée : Le Mans (1V-1D) n’a pas su confirmer face à Cantu dans le Groupe A et le Paris Levallois est désormais seule voiture balai du Groupe C.

Le Mans-FoxTown Cantu : 65-77

Les deux équipes s’affrontaient pour la première fois depuis que Cantu avait privé Le Mans d’Euroleague l’an passé. Mais EuroCup ou Euroleague, Cantu gagne toujours. Pourtant JP Batista (14 points) avait idéalement débuté la rencontre et permettait aux Manceaux de rester au contact des Italiens. Mais la suite de la rencontre fut trop compliquée pour les locaux, les joueurs de Cantu ont sorti une bonne vieille zone et n’ont eu que trop peu de déchets dans leur jeu (seulement 8 balles perdues). Ajoutez à cela, une excellente réussite aux tirs, notamment pour Joe Ragland (23 points dont 3/3 à 3 points), et voilà que Le Mans se retrouvait avec 14 points de retard après trois quart temps (43-57). Malgré un dernier sursaut dans le quatrième quart temps, le MSB s’est incliné de 12 points à Antarès.

Le MSB reçoit Nymburk la semaine prochaine, l’équipe tchèque possède le même bilan équilibré de 1 victoire et 1 défaite.

Cimberio Varese-Paris Levallois : 77-71

10-2, c’était le score après 4 minutes de jeu. Un score qui ne laissait rien présager de bon pour les joueurs de Greg Beugnot. L’ancien choletais Aubrey Coleman emmenait les siens en attaque (13 points dont 8 dans le premier quart temps) et les Italiens formaient un catenaccio derrière. A la mi-temps, le score était sans appel, 48-30. Jawad Williams en balade, c’est vers Aloysuis Anagonye (15 points et 8 rebonds) qu’il fallait se tourner pour que le PL reprenne espoir. Et espoir il y a eu quand Varese a commencé à déjouer. Les Franciliens sont revenus au score grâce un bon dernier quart temps remporté 17-8. Malgré la défaite, il y avait du mieux pour le PL en cette fin de match.

Prochain match à domicile pour le Paris Levallois qui recevra Ulm (1V-1D).

Crédit Photo : Valentin Delrue

Tags : , , , ,
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires (3)

  1. Damelo

    Que s'est-il passé avec Eurosport?

  2. mimil

    Quand est-ce que le PL va gagner un match ?