Eurocup : Limoges l’emporte en Grèce, Nancy échoue de peu

Grâce à un money time bien géré, le CSP Limoges a conclu face au PAOK (79 à 68). Pour le SLUC, c’est l’élimination après la défaite contre Valencia (73-75).

Equipe Limoges Ann-Dee LamourPAOK Thessaloniki-CSP Limoges : 68-79

Le CSP aime les entames. Au premier quart temps (avec un 9-2 pour débuter le match) et au troisième quart temps (en n’encaissant un seul panier après 5 minutes de jeu), les Limougeauds ont fait la différence. Sauf qu’à chaque fois, les Grecs sont revenus au score. En début de quatrième quart temps, le CSP était toujours mené (54-51) par la bande à Marc Carter (19 points). Sans solutions, les Limougeauds s’en sont remis au bras magique de Léo Westermann (21 points, dont 4/5 à 3 points). Mais il en fallait plus pour faire pencher la balance en faveur d’une des deux équipes. Une claquette de JP Batista, jusque là transparent, puis un énorme tir de Jamar Smith (10 points) ont permis au CSP de prendre ses distances dans le money time et d’éliminer définitivement le PAOK de l’Eurocup.

La qualification se jouera face au Khimki, actuel premier du groupe.

SLUC Nancy-Valencia Basket : 73-75

La marche était un peu trop haute pour le SLUC. Dommage pour les Nancéiens, car avant ce dernier lancer de Bojan Dubljevic (15 points), les coéquipiers de Randal Falker (15 points et 9 rebonds) ont longtemps résisté. On pouvait même y croire lorsque Ryan Reid (7 points et 6 rebonds) a enflammé la salle sur son buzzer beater du milieu de terrain.

Malheureusement, cela n’a pas suffi pour le SLUC qui se retrouve éliminé de l’Eurocup.

Crédits Photo : Ann-Dee Lamour

Tags : , ,
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.