ALL STAR GAME

Eurocup : Monaco piégé par le Partizan Belgrade

Monaco s’est incliné 71 à 68 face aux Serbes du Partizan Belgrade.

Deux cents supporteurs serbes ont fait le déplacement en Principauté, l’ambiance était au rendez-vous à salle Gaston-Médecin. Le Partizan Belgrade démarre parfaitement la rencontre en inscrivant un 7-0 qui force Sasa Filipovski à prendre un temps-mort (2’). Kikanovic, dans un mauvais soir (10 points à 4/11), inscrit les premiers points monégasques. L’adresse folle du Partizan, à l’image d’un bon Marinkovic (13 points ce soir) leur permet de compter jusqu’à onze unités d’avance dans le premier quart. Paul Lacombe en sortie de banc amène son leadership et Monaco retrouve de l’agressivité en défense. À la fin du premier quart-temps, Belgrade est devant au score, 23-17.
Le Partizan débute son second quart-temps comme le premier, avec une excellente réussite derrière la ligne (huit 3pts ce soir). Mais après un contre de Buckner, l’ASM enchaîne sur une séquence avec deux dunks consécutifs. Une minute plus tard, Monaco reviendra à hauteur de Belgrade (28-28, 15’). Finalement la Roca Team, bien plus attentive en défense, conclut le premier acte avec l’avantage au score : 41-38.

Au retour des vestiaires, l’intensité défensive monte d’un cran. Seulement neuf points sont inscrits dans les cinq premières minutes de la deuxième période. L’entraîneur du Partizan, Andrea Trinchieri, demande à ses joueurs d’augmenter le rythme offensif. La défense monégasque est déstabilisée et les Serbes passent devant (48-50, 17’). Mais la fin du troisième quart-temps est similaire au début défensivement. Belgrade est devant, 52-53 à dix minutes de la fin.
Le meneur du Partizan Alex Renfroe prend feu, 14 points en seconde période, au contraire de l’ASM. L’intérieur Jarrod Jones rate trois paniers consécutifs, Monaco est mené 55-62 (33’). La Roca Team est en retard sur chaque ballon en défense et sur les systèmes adverses, l’écart se creuse (-8 à 35’). Lacombe ou Needham tentent des isolations en attaque, en vain. Monaco est dominé au rebond dans sa raquette, offrant six rebonds offensifs à Belgrade dans le dernier quart-temps. Le Partizan Belgrade s’impose finalement 71 à 68. La qualification pour le tour suivant est encore largement faisable pour l’ASM, pas dans le coup ce soir.

Crédit photo : David Haynau

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.