Eurocup : Nancy et Dijon débutent bien, le PL trébuche

Pour cette première journée d’Eurocup, le SLUC et la JDA ont gagné leur match à domicile pendant que le PL était la seule équipe française à s’incliner.

Falker-GobertSLUC Nancy-Nymburk : 78-76

Est-il vraiment utile de faire le résumé de ce match puisque vous l’avez tous regardé sur L’équipe 21 ? Pour ceux qui l’ont raté, sachez que le SLUC a pu compter sur ses joueurs d’Euroleague, Florent Pietrus (16 points) et Randal Falker (15 points), pour prendre un premier ascendant dans cette rencontre (14-6 après 5 minutes). Mais Nymburk est une excellente équipe et avec son jeu collectif revenait facilement au score (24-24, 15e). Dans le duel des meneurs, Darius Adams (22 points) a bouffé Darius « Portes Ouvertes » Washington du début à la fin (même si les deux ont galéré pendant le premier quart temps). Devant pendant quasiment la totalité du match, le SLUC a cru faire l’écart à plusieurs reprises mais à chaque fois, les Tchèques revenaient au score grâce à Tre Simmons (13 points) et Derek Raivio (13 points et 5 passes). A 70 partout à 2 minutes de la fin, on avait peur que Nymburk braque Gentilly. Mais un gros tir d’Adams, la belle activité de Pietrus et enfin Randal Falker sur la ligne des lancers, venaient conclure ce premier bon match du SLUC. A noter également la bonne entrée de Sergii Gladyr (10 points et 5 rebonds), toujours excellent dans les compétitions européennes. Prochain match à Rome pour les Cougars.

JDA Dijon-Telenet Ostend : 72-63

Avec un festival de points (et une grosse défense, comme d’habitude) dans le deuxième quart temps remporté 24-13, la JDA a créé un premier écart significatif. Efficace en première mi-temps, Steven Gray (10 points, tous marqués dans cette période ) a ensuite passé le relais à Zach Moss (18 points). Erving Walker a lui été bon toute la rencontre (15 points et 6 passes). Bref, la JDA a maitrisé son adversaire et a pu gérer sa fin de match plus tranquillement que les autres clubs français… Dijon affrontera l’ASVEL la semaine prochaine.

CAI Zaragoza-Paris Levallois : 77-76

On a trouvé notre vilain petit canard, celui qui empêche les clubs français du perfect ! Le PL a échoué à 1 point de Saragosse, malgré l’énorme match de Blake Schilb (17 points et 26 d’évaluation). Malheureusement, le collectif de Saragosse était au dessus (25 passes décisives), les Espagnols ont pu trouver les bonnes positions pour scorer plus facilement et ne rien rater en fin de match. La stat qui fait mal pour Nicolas Lang, un +/- de -16 quand il était sur le terrain. Les Franciliens tenteront de se relancer face au Reggio Emilia la semaine prochaine, dans ce très homogène groupe A, dominé par la SIG.

Tags : , , ,
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.