Eurocup : Nanterre cale dans le mont Cantu, Strasbourg y croit

Deux matchs seulement étaient au programme de l’Eurocup ce soir. Bilan mitigé pour les Français, Nanterre s’est incliné et Strasbourg l’a emporté.

pascal donnadieu 1FoxTown Cantu-JSF Nanterre : 89-74

C’est ce que l’on appelle un vrai match de Last 32. Le début de rencontre était plein d’intensité avec des grosses défenses et aucun panier facile donné à l’adversaire. Après 5 minutes de jeu, le score était de 4-2. Mais au vu de la qualité offensive des deux équipes, il était évident que ce match allait se débrider. Le réveil est donc venu des intérieurs, Adrian Ulter (14 points et 11 rebonds) pour Cantu, et Johan Passave-Ducteil (15 points et 7 rebonds) qui lui répondait pour Nanterre. Le combat pouvait commencer, les deux adversaires n’allaient pas se lâcher jusqu’à la fin du troisième quart temps (60-58 pour Cantu). C’est alors que Michael Jenkins, déjà bien chaud depuis le début du match, a décidé de passer la vitesse supérieure. Comme Sergi Gladyr qui avait impressionné au match aller (mais seulement 3 points ce soir), l’arrière américain a dégainé à 3 points (pour un excellent 6/11) et a terminé le match avec 29 points. Avec lui, Cantu a réalisé un break au meilleur moment (+12 à 5 minutes de la fin). Malgré les efforts de Trent Meacham (12 points et 5 passes), Nanterre ne pouvait recoller et terminait le match sur les rotules, en perdant plusieurs ballons. Pendant ce temps, les Italiens continuaient leur festival longue distance (15/27, soit 55% à 3 points !). La JSF s’inclinait finalement de 15 points, perdant ainsi le point average acquis à l’aller. S’il doit y avoir qualification pour les huitièmes de l’Eurocup, elle aura lieu la semaine prochaine du côté de la Halle Carpentier, face au Izmir de Bobby Dixon.

Strasbourg IG-ALBA Berlin : 78-75

En voilà une qui fait du bien ! Mal en point pendant le troisième quart temps (10 points de retard à la 25e minute), les Strasbourgeois ont finalement retourné le match face à Berlin. Les « vieux » ont fait le job, notamment Louis Campbell (13 points et 7 passes), auteur d’un 3 points important dans la dernière minute, et Bootsy Thornton (11 points et 7 rebonds). Revenus au score au début du quatrième quart temps, les joueurs de Vincent Collet ont mieux géré le money time, malgré un Reggie Redding (18 points) qui ne lâchait rien. La SIG reprend espoir pour la qualification en huitièmes et met fin à une série hallucinante de 16 victoires pour les Allemands. Le match décisif se jouera à Yuhzne, qu’il faudra battre de 7 points ou plus, la semaine prochaine.

Crédit Photo : F. Blaise

Tags : , ,
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.