Eurocup : Nanterre fait un pas vers la qualification

En battant Ulm avec la manière (95-77), Nanterre a fait un grand pas vers la qualification pour les huitièmes de finale.

Will Daniels - Claire MacelAvant la rencontre face à Ulm, Pascal Donnadieu avait évoqué l’importance d’être dans l’intensité, notamment pour ce qui concerne son secteur intérieur. Force est de constater que ses joueurs ont été réceptifs au message.

Si le match a commencé sur un rythme plutôt défensif, les choses ont vite pris une tournure plus offensive. Johan Passave-Ducteil mais surtout Will Daniels ont montré la voie en attaquant le cercle avec agressivité. Et ça il en fallait pour faire face aux clients adverses à commencer par un Trent Plaisted au-dessus du lot côté allemand de part sa présence dans la raquette. Il a fallu toutefois attendre le deuxième quart-temps pour que Nanterre prenne l’ascendant sous l’impulsion d’un Kevin Lisch de plus en plus à l’aise dans le jeu. Mais c’est Deshaun Thomas qui avec son bras gauche magique (10 points dans le deuxième quart-temps) a permis de creuser l’écart à la mi-temps (48-34).

Au retour des vestiaires, Nanterre a su maintenir son efficacité au tir via un bon David Lighty quand Ulm s’en est remis à l’ancien manceau Cam Long pour alimenter la marque. Mais alors les Allemands ont cru revenir dans la rencontre, David « MVP » Lighty a remis un coup de pression (72-59 à la fin du troisième quart-temps). Si les paniers ont été plus rares à l’entame des dix dernières minutes, Nanterre a réussi à conserver un intensité minimale pour éviter de se faire piéger. En provoquant les fautes adverses, les hommes de Pascal Donnadieu se sont offerts quelques points faciles et comme l’intensité défensive a été maintenue et que Trent Meacham a planté quelques bons tirs, Ulm n’a jamais vraiment eu l’opportunité de faire le hold-up malgré toute la bonne volonté d’un Trent Plaisted.

Pour Nanterre cette victoire porte à trois le nombre de succès à ce Last32 de l’Eurocup. Pour valider la qualification en huitièmes de finale, la JSF aura toutefois encore besoin d’en rajouter un dans son escarcelle.

 

Crédit photo : Claire Macel

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.