Eurocup : Nanterre laisse passer sa chance

En s’inclinant face à Oldenburg 92 à 83, la JSF Nanterre a réalisé une très mauvaise opération.

Dans le programme copieux de trois matchs de la semaine, cette rencontre face à Oldenburg en Eurocup était sans doute la plus importante pour Nanterre. En ce sens les intentions montrées au coup d’envoi étaient révélatrices. De l’agressivité en défense et de la réussite en attaque les Locaux ont réussi une entrée plus que correcte avec un Mykal Riley saignant à la baguette (6 points dans le premier quart-temps). Seulement en face Oldenburg n’a rien de la petite équipe incapable de régir. Le duo Prepelic/Qvale (20 points à la mi-temps) et un jeu collectif bien en place a permis à Ewe Baskets de prendre les commandes à la mi-temps (39-40) quand Nanterre a eu tendance à user et abuser du tir primé (18 tirs tentés à la mi-temps).

C’est dans le troisième quart-temps que Vaugh Duggins et ses coéquipiers ont enfoncé le clou profitant de leurs tentatives sur la ligne des lancers-francs. Gerald Robinson, de retour de blessure, et Jérémy Nzeulie ont bien tenté d’alimenter la marque mais les petites erreurs en défense ont été bien trop nombreuses. Pour ne rien arranger la maladresse n’a pas voulu laisser tranquille les Nanterriens. on aurait alors pu croire que ça en était fini des chances de Nanterre mais c’était sans compter sur l’énergie déployée par Gerald Robinson qui a ramené son équipe à six points avant le money-time (71-77). Mais le and-one de Scott Machado et le trois points de Vaughn Duggins à la 37e ont porté un coup au mental des joueurs de Pascal Donnadieu. La chance était alors passée et les Nanterriens ne pouvaient qu’avoir des regrets.

Crédit photo : F.Blaise

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.