Eurocup : Strasbourg a envoyé un message

Face au Unics Kazan, Strasbourg a confirmé qu’il vaudrait compter sur eux en Eurocup.

Pour débuter le Last 32, Strasbourg avait le droit à un gros morceau avec les Russes du Unics Kazan qui avaient participé au premier tour de l’Euroleague. Pour autant la SIG n’a pas tremblé au point de réaliser l’une de ses plus belles prestations de la saison. Pour Vincent Collet l’envie aura été un facteur déterminant.

« Notre combativité a été déterminante. On savait que bien jouer au basket ne suffisait pas. Il fallait un supplément d’âme, à l’image de Paul Lacombe qui plonge pour sauver un ballon. La discipline aussi, puisque nous avons perdu peu de ballons. On savait qu’on serait stoppé avec leurs changements incessants, mais on a retrouvé un peu de vitesse avec les interceptions dans le dernier quart » (site SIG).

Cependant le plus dur commence sans doute maintenant pour la SIG qui va devoir éviter tout excès de confiance pour la suite de la compétition à commencer par le prochain match qui sera un déplacement à Saint-Pétersbourg. Mais sur ce plan-là on peut faire confiance à Vincent Collet et son staff pour éviter toute enflammade.

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.